Afrique : des drones pour traquer les tueurs de rhinocéros

0

Ces derniers jours nous apprenions avec tristesse et consternation que la dernière colonie de rhinocéros du Mozambique avait été massacrée par des braconniers.

Devant cette hécatombe qui semble ne jamais vouloir cesser, les autorités semblent impuissantes. Mais certains ne se résignent pas. Ainsi une poignée de rangers du Népal ont-ils lancé une expérimentation nouvelle : utiliser un drone pour repérer, identifier et dénoncer les chasseurs de rhinos et d’éléphants.

Le premier vol d’essai, sponsorisé par le WWF, a été enregistré en vidéo. Le drone utilisé est un avion électrique radiocommandé doté d’une caméra qui filme en vue aérienne le terrain. Aidé par un fonds de 5 millions de dollars abondé par… Google, le WWF va étendre l’expérimentation au Népal et à la Namibie avec des drones à bas prix.

D’autres tests sont également menés en Afrique du Sud, appuyés cette fois par 4 drones plus sophistiqués fournis par l’américain Falcon et équipés d’un module d’intelligence artificielle développé par l’université du Maryland. L’idée est d’aider les drones à localiser les animaux ciblés et les braconniers en utilisant un modèle mathématique qui recense les points de rencontre les plus probables entre les animaux et leurs assassins et guide les drones vers ces lieux afin de localiser les braconniers et tenter de les appréhender.

Une expérience qui qui a déjà porté ses fruits puisque récemment lors d’une traque aérienne, un drone a filmé une scène permettant d’identifier une approche de braconniers vers une femelle rhinocéros. Les coordonnées au sol ont été transmises aux rangers locaux qui ont pu trouver et arrêter les chasseurs d’ivoire.

(source)

 .

Share.