Amazon obtient une nouvelle autorisation pour tester ses drones de livraison

0

autorisation-amazon-livraison-drone

Cette nouvelle autorisation concerne un nouveau modèle de drone de livraison. L’ancien était déjà obsolète.

Fin mars, Amazon recevait enfin la bénédiction de l’autorité américaine (la FAA) pour tester ses drones dans des conditions réelles, c’est-à-dire en plein air. Il faut savoir que depuis l’annonce de son projet Prime Air et jusqu’à l’obtention de ce premier feu vert, le géant du commerce en ligne ne pouvait effectuer ses tests que dans des hangars.

Et ayant eu beaucoup de mal à obtenir cette autorisation, Amazon avait même déjà envisagé de déplacer sa R&D dans d’autres pays, plus souples à l’égard de ces petites machines volantes.

Mais actuellement, celui-ci a la possibilité de tester ses drones de livraison dans l’espace aérien des Etats-Unis, sous certaines conditions, bien entendu. Et aujourd’hui, il vient même d’obtenir une nouvelle autorisation, pour un autre prototype, car celui pour lequel il avait obtenu l’approbation de la FAA il y a quelques jours est déjà obsolète.

Les vols effectués par Amazon avec ce nouveau modèle se feront toujours sous certaines conditions, comme de ne pas voler à plus de 120 mètres et de ne pas voler à une vitesse supérieure à 100 miles par heure ou 160 km/h.

On notera aussi qu’en France, où l’usage des drones dans un cadre professionnel est légal et réglementé, La Poste s’intéresse elle aussi à ce nouveau mode de livraison.

 (Source)

Share.