Aquasud : un drone pour inspecter les charpentes

0

Le centre nautique Aquasud de l’Agen Agglo a pu bénéficier d’une inspection de ses charpentes…par un drone.

Mercredi matin, un drôle d’appareil a bourdonné sur le ciel de l’Aquasud, fermé pour travaux pendant six mois. Il s’agissait d’un drone de 1.2 kg qui, piloté par un opérateur sur le toit, procédait à l’inspection des charpentes du centre.

C’est l’Apave qui a été retenue par l’Agen Agglo pour effectuer une vérification de la charpente métallique qui supporte la verrerie. Interrogé par ladepeche.fr, un responsable local a indiqué que l’utilisation d’un drone se justifie par des raisons financières. En effet, selon ce dernier, l’utilisation des techniques traditionnelles pour effectuer ce type de travail aurait nécessité des fonds plus élevés. Car il aurait fallu faire venir une nacelle de la ville de Marseille. Selon ce dernier, le coût de l’opération aurait été 5 fois plus élevé.

Guy Ferrand, le responsable de l’agence agenaise de l’Apave a, de son côté, expliqué le processus : le drone prend des clichés qui seront interprétés par les ingénieurs. Puis, un rapport détaillé est remis au client. Par ailleurs, outre sa caméra haute résolution, le drone peut aussi utiliser un capteur infra-rouge. Le drone a été développé par la société Air Marine.

Les drones dans la maintenance, nous en avons déjà parlé. Rappelez-vous, au mois de mars, on avait appris qu’EDRF allait utiliser des drones civils pour inspecter les lignes électriques hautes tension. Un contrat avait été signé avec Delta Drone. Par ailleurs, les drones seraient aussi déjà utilisés pour l’inspection des plaques photovoltaïques.

En Norvège, les drones sont également utilisés pour cartographier les régions pétrolières et trouver des ressources d’or noire.

(Source)

Image : Par Flying Eye (Travail personnel) [CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons

Share.