Aéroport de Pékin : 4 dronistes retardent 10 vols et se font arrêter

0

4 opérateurs de drone ont été appréhendés par la police de Beijing pour avoir approché un aéroport d’un peu trop près.

Le drone des 4 individus a approché l’aéroport Beijing Capital International d’un peu trop près et a causé le retard de 10 vols. Celui-ci aurait été détecté par l’autorité de régulation locale le 29 décembre, vers 11 heures du soir. L’appareil volait à 700 pieds et sa vitesse était de 100 kilomètres à l’heure, rapportent les médias.

La présence du drone a obligé les avions à effectuer leurs manœuvres sur un espace restreint, ce qui a causé des retards. Finalement, les autorités auraient été obligées de dépêcher un hélicoptère pour intercepter la petite machine volante. Puis, l’on a procédé à l’arrestation de 4 personnes qui seraient actuellement accusées d’atteinte à la sécurité et d’avoir causé les retards des vols.

Il s’agirait d’un drone de type avion qui aurait été modifié pour réaliser des opérations de cartographie et pour la capture d’images sur le côté Est de l’aéroport. Les 4 personnes travaillent pour une société chinoise. Ils n’auraient pas rempli les documents administratifs nécessaires pour réaliser une telle opération.

En fait, les règles sont plus ou moins les même partout dans le monde. Ainsi, en Chine, un drone civil ne serait pas autorisé à approcher un aéroport à moins de 15 kilomètres. Rappelons qu’il y a quelques mois, nous avions évoqué l’histoire d’un drone qui avait fait intrusion dans l’espace aérien de l’aéroport JFK, à New York.

Les drones sont de plus en plus accessibles et de moins en moins difficiles à piloter. Et cela devrait augmenter les cas comme celui-ci si des actions telles que des sensibilisations ne sont pas menées. Nous pouvons aussi nous demander si ces 4 personnes ignoraient la régulation où si elles l’ont délibérément outrepassée.

(Source)

Image : By User:Vmenkov (Own work) [GFDL or CC-BY-SA-3.0-2.5-2.0-1.0], via Wikimedia Commons

Share.