Ça y est, le drone Karma de GoPro débarque enfin !

0

Lancé le 19 septembre comme prévu, le drone Karma a beaucoup fait parler de lui ces dernières heures, car comme nous l’annoncions il y a quelques jours dans cet article, Nick Woodman le PDG de GoPro mise beaucoup sur ce premier drone comme relais de croissance.

Le drone Karma de GoPro est donc sans surprise un quadricoptère noir et blanc, capable d’embarquer une caméra de la marque. D’ailleurs à ce propos, Nick Woodman a bien insisté sur le fait que le « Karma est bien plus qu’un simple drone, C’est l’accessoire ultime de GoPro ». On comprend aisément ces mots lorsque l’on sait que le secteur des caméras est en chute libre chez GoPro, le chiffre d’affaires est en forte baisse, l’action a perdu les trois quarts de sa valeur et que l’entreprise enregistre ses premières pertes.

GoPro lance son drone Karma

Le drone Karma doit donner un second souffle à GoPro

Le drone Karma, c’est un peu le produit qui permettra de sauver la branche caméra si tout se passe bien, si le grand public adhère et surtout si les passionnés de sports extrêmes découvrent une manière de filmer leurs exploits différemment. Le drone dispose d’une fonction de retouches automatiques des images pour les plus pressés à partager leurs captures sur les réseaux sociaux et aussi une synchronisation vers le Cloud pour le stockage.

L’originalité du drone Karma, c’est évidemment l’aspect modulaire de la caméra. Cette dernière peut être changée sans problème, car l’objectif du drone étant de vendre les futures caméras, il était logique de faciliter la suppression de cet élément… De cette façon, il ne sera pas nécessaire de réinvestir dans un drone lorsqu’un nouveau modèle sortira. Un bon point que le porte-monnaie de nombreux consommateurs appréciera.

Caractéristiques techniques du drone Karma de GoPro

Pour commencer, le drone est pliable afin de pouvoir le ranger facilement ou l’emmener n’importe où, sans trop d’encombrement. GoPro annonce les dimensions suivantes :

Dimensions (déplié/sans hélices) Longueur : 303 mm
Largeur : 411 mm
Hauteur : 117 mm
Dimensions (plié/transport) Longueur : 365,2 mm
Largeur : 224,3 mm
Hauteur : 89,9 mm

 

Autres caractéristiques, son poids d’un kilo lui permet de voler à 15 mètres par seconde de façon très agile. Il pourra monter à 4500 mètres d’altitude et sa portée sera d’un kilomètre environ. Niveau batterie, le drone dispose d’une batterie de 5100mAH offrant 20 minutes de vol (rechargeable en 1 heure) et la télécommande dispose d’une batterie de 4 heures (rechargeable en 2,5 heures).

Le contrôleur permet justement un pilotage facile, surtout pour les débutants puisqu’il est possible de visionner le vol, comme si vous étiez dans le drone. D’ailleurs, le constructeur affirme à ce sujet : « Vous n’avez encore jamais piloté de drone ? Les pilotes en herbe s’initieront en toute confiance, tandis que les plus chevronnés apprécieront les performances de Karma ». Petit plus, GoPro a dévoilé qu’il lancerait prochainement une application baptisée GoPro Passenger (le 23/10), permettant à des amis de voir les images de votre vol, voire même de contrôler la caméra GoPro pendant que vous serez en train de piloter le drone ! Pratique lorsque l’on a besoin d’un cadreur durant une vidéo.

Le drone Karma offre le décollage automatique et le vol stationnaire, en revanche il ne disposera pas du suivi d’une personne ou l’évitement automatique d’obstacles, contrairement à certains drones concurrents. Il permettra de réaliser des selfies, de tourner autour d’un sujet, de réaliser un travelling parfait, de suivre une trajectoire ou de revenir au point de départ.

Le drone Karma est commercialisé à 869 euros sans caméra  et à 1199 euros avec une GoPro Hero 5 Black, ce qui est tout de même assez cher pour un produit censé relancer la croissance de l’entreprise. Dans tous les cas, on lui souhaite une belle réussite !

GoPro lance son drone Karma

Source

Share.