CES 2014 : Parrot présente un mini-drone et un drôle de robot sauteur

0

Comme on l’avait pressenti, Parrot profite du CES de Las Vegas pour présenter de nouveaux produits. Il y a tout de même une petite surprise.

Cela fait un moment qu’on savait que la start-up française allait introduire au moins un nouveau produit sur le marché, lors de cet évènement. Mais personne ne savait ce que cela pourrait être. Aujourd’hui, Parrot nous surprend en présentant deux jouets baptisés MiniDrone et Jumping Sumo. Certains s’attendaient peut-être à une nouvelle génération d’AR Drone, plus puissante et plus autonome, mais il n’en est rien.

Le Parrot MiniDrone ressemble à une version Lite de l’AR Drone. Tenant sur la paume de la main, ce dernier aurait été conçu pour les enfants et les pilotes les moins expérimentés. Il ne s’agit pas d’un « monstre » mais bien au contraire d’une machine qui se veut facile à prendre en main. Toujours du type quadri-rotors, le MiniDrone n’utilise pas de liaison wifi mais se sert plutôt de la technologie Bluetooth à faible consommation d’énergie pour se connecter avec le smartphone depuis lequel il est commandé à distance. De ce fait, sa portée est assez réduite, environ 15 mètres contre 100 pour l’AR.Drone. Mais de toute manière, avec son autonomie de moins de 7 à 8 minutes et l’absence de retour vidéo, il n’ira pas très loin. Cette version mini de l’AR Drone sera toutefois parfaite pour réaliser de belles acrobaties, surtout que – comme vous le voyez sur la photo – elle bénéficie de ces deux grandes roues. Mais à quoi servent-elles ? Tout d’abord à éviter de détruire les hélices en cas de crash sur le sol, sur le plafond ou contre le mur. Puis, ses deux roues permettent également au MiniDrone de rouler ou bondir sur des supports, qu’ils soient horizontaux ou verticaux. La machine promet des heures de bons moments. Il semblerait aussi que ce soit une manière pour Parrot de se dresser contre toutes ces start-up qui ont proposé leurs petits drones pas chers durant l’année 2013.

Quant au Jumping Sumo, il n’est pas un drone à proprement parler mais plutôt une évolution de la petite voiture radio-télécommandée traditionnelle. Une « voiture » qui n’a pas quarte mais deux roues (indépendantes) et qui peut effectuer des bonds pouvant atteindre les 80 centimètres. Sous le capot, celui-ci possède un accéléromètre et un gyroscope pour l’orientation. Comme tous les autres produits de Parrot, le Jumping Sumo est contrôlé via une application pour smartphone. Il utilise une liaison wifi. Et contrairement au MiniDrone, ce dernier pourra aller assez loin puisqu’on parle d’une autonomie de 20 minutes et d’une portée de 48 mètres. Nous noterons également la présence de sa caméra QVGA qui devrait offrir une perspective assez intéressante, surtout pendant les bonds.

Parrot Jump Sumo

Selon The Verge, ces deux produits sont encore en phase de pré-production et pourraient subir quelques retouches. Mais Parrot aurait affirmé qu’ils seront prêts à la commercialisation dès cette année. Les prix ne sont pas encore connus mais nous avons des raisons de penser que les deux appareils coûteront moins cher que la dernière version de l’AR Drone.

(Source)

Share.

Comments are closed.