Disco : la première aile volante grand public signée Parrot arrive en Septembre

0

Parrot a lancé sa toute première aile volante destinée au grand public, un drone qui devrait satisfaire de nombreuses personnes. Son nom, le Disco et il va rapidement attirer l’attention sur lui, tant ses possibilités sont nombreuses.

Tout d’abord l’aile volante de Parrot propose une simplicité de vol impressionnante, car il suffit de lancer le drone dans une direction pour que celui s’envole jusqu’à 50 mètres et réalise des cercles, jusqu’à ce que vous preniez les commandes. Le drone Disco se pilote très facilement grâce à la télécommande et pour atterrir il suffit de descendre à environ 6 mètres du sol et d’appuyer sur une touche prévue à cet effet et le Disco se chargera du reste. On ne peut plus simple.

Drone Disco : facile à piloter grâce à une intelligence embarquée

Le constructeur Parrot explique : « Si le Disco est très facile à piloter, c’est qu’il intègre une technologie très complexe ». Il est vrai que seuls ceux qui ont déjà manœuvré une aile volante savent la difficulté à la piloter, pourtant Parrot est parvenu grâce à l’intelligence embarquée, à prendre en charge tous les paramètres de vols.

Ses caractéristiques techniques annoncent un engin de 58 cm pour 1,15 mètre d’envergure et pour 750 grammes. Le Disco peut voler à une vitesse de 80 km/h avec une autonomie moyenne de 45 minutes. Il n’échappera à personne que cette autonomie est relativement importante, puisque la majorité des drones ne proposent qu’une durée moyenne de 25 minutes. Il aura une portée de 2 kilomètres et une capacité de stockage de 32 Go.

Côté matériel embarqué sur l’aile volante Disco, on retrouvera une caméra stabilisée sur 3 axes de 14 Mégapixels capable de filmer en full HD 1080p et un GPS. Ceux qui suivent l’actualité des drones ne pourront pas s’empêcher de faire le parallèle avec les drones de SenseFly, des appareils professionnels destinés à l’agriculture, issus d’une société qui est précisément une filiale de Parrot.

Drone Disco de Parrot, une aile volante remarquable

L’aile volante Disco de Parrot sera commercialisée à partir de septembre

Quoi qu’il en soit, les amateurs de sensations fortes seront gâtés avec le drone Disco, car comme le souligne, un ingénieur de chez Parrot : « Un multicoptère, c’est conduire une voiture ; une aile volante, c’est piloter une moto ». De plus, le leader des drones français a fait les choses en grand, car en dehors de la télécommande, il est possible de piloter l’engin avec des lunettes de « vision à la première personne » (FPV), comparables aux casques de réalité virtuelle. Le pilote peut donc visionner en direct, ce que voit le drone, procurant ainsi des sensations réellement grisantes avec un vol totalement immersif.

Le drone Disco est un petit bijou, certes un peu cher, mais qui reste dans la moyenne des prix pour ce type de produit. Il sera commercialisé à 1 299 euros à partir du mois de septembre.

Share.