DJI demande à ses utilisateurs de revenir sur l’ancien firmware

0

Le firmware qui devait empêcher ses drones de survoler la Maison Blanche n’était visiblement pas encore tout à fait au point.

DJI Phantom 2 Vision

Malheureusement pour la société DJI, fabriquant de drones de loisir, la petite machine volante qui s’est récemment écrasé sur le jardin de la Maison Blanche était l’un de ses modèles, un Phantom. Aussi, la réaction du constructeur a été rapide puisque celui-ci avait annoncé une mise à jour logicielle pour les modèles  Phantom 2, Phantom 2 Vision et Phantom 2 Vision+, dont le but est d’en augmenter la sécurité mais surtout pour introduire une fonctionnalité qui empêchera un utilisateur de survoler les lieux dits « no-fly zone » comme les aéroports, les frontières et bien entendu la Maison Blanche.

« Nous voulons nous assurer que les gens sont innovants et créatifs avec la technologie, mais en même temps, nous voulons nous assurer que les gens l’utilisent de façon responsable », expliquait un porte-parole de DJI, qui a effectivement intérêt à ce que ses drones ne soient pas utilisés n’importe où et n’importe comment.

Mais voilà, le nouveau firmware de DJI semble ne pas encore être tout à fait au point. Aussi, dans un tweet, l’entreprise a demandé à ses utilisateurs de revenir vers le firmware v.3.08.

 

Share.