DJI Mavic : un drone petit mais ultra-complet

0

La marque DJI règne déjà sur le domaine des drones et le Mavic, son dernier modèle,  risque d’augmenter encore la différence avec la concurrence. C’est sans doute l’un des meilleurs drones sortis en 2016 et il faudra faire très fort pour le surpasser. Très compact et ultra-performant, son seul défaut pour l’heure, c’est le prix. On fait les présentations.

Fiche technique du DJI Mavic

C’est un GoPro Karma « Killer ». Prévu pour asseoir définitivement la domination de DJI sur le marché des drones. Le premier point qui surprend, c’est sa taille : 19,8 x 8,3 x 8,3 cm. Son poids ensuite : seulement 734 grammes.  Autant dire qu’une fois replié, il tient presque dans la main et on peut vraiment l’emporter partout sans aucun problème. Une fois déployé, il a un encombrement de 24x24cm.

drone DJI Mavic Pro plié

D’autres modèles de poche peuvent s’aligner sur la taille, comme le Yuneec Breeze 4k, mais ils sont loin derrière en termes de performance et de qualité. Le Mavic est doté d’une caméra UHD 4K 30p et Ciné 4K 24p montée sur une nacelle stabilisée 3 axes. Celle-ci est équipée d’un capteur CMOS 1/2,3 pouce pour 12,35 Mpx effectifs et d’un angle de champ de 78,8°, soit un équivalent grand-angle de 28 mm en full frame. Enfin, ses quatre moteurs lui permettent d’atteindre les 65 km/h, le tout avec une autonomie estimée à 27 minutes.

Sa portée maximale est de 7 kilomètres mais vous ne pourrez l’utiliser qu’à un maximum de quatre en Europe. Pour rappel, en France, la Direction Générale de l’Aviation Civile oblige même à une navigation à vue.
Son prix est le seul problème. Sorti fin 2016, il n’a pas encore baissé et il faudra donc débourser près de 1200 € pour en faire l’acquisition.

Un suivi par reconnaissance 3D

De façon très classique, il est doté des modes « Return to Home » et « Follow  me ». Mais, c’est son mode de suivi de sujet par reconnaissance 3D qui fait sa force. Encore peu utilisé par les fabricants,  celui-ci est complété par d’autres fonctions toutes aussi intéressantes. Un simple tapotement sur l’écran lui indique la direction, il peut aussi suivre un chemin prédéfini ou prendre un selfie via un simple mouvement de vos bras.

Si vous souhaitez le piloter directement, là aussi vous ne serez pas déçu. Le Mavic se révèle très réactif et surtout très précis. Il n’y a quasiment aucun temps de latence entre vos ordres et leur exécution, ce qui vous permet de vous amuser sans prendre trop de risques. La preuve en est l’usage du mode Sport. Si vous poussez l’engin à sa vitesse maximale, vous pourrez le voir piquer du nez comme un véritable bolide et stopper net dans sa course, si vous lui demandez de s’arrêter.

Enfin, comme son aîné le Phantom 4, il est doté de la très pratique fonction « anti-collisions ». En mode normal, il peut détecter des objets jusqu’à 30 mètres devant lui et se stopper à deux mètres d’eux.

Drone DJI Mavic Pro

Le meilleur de 2016

En terme de qualité d’images, le Mavic est bon mais sans être exceptionnel toutefois. Au-delà de 400 ISO, vous pourrez commencer à voir des imperfections notamment en termes de bruit et de lissage. Mais cela reste très suffisant si vous vous en servez pour un usage loisir. Si vous avez besoin d’images professionnelles, vous arriverez peut-être rapidement aux limites de l’engin.

Globalement le DJI Mavic est l’un des meilleurs modèles sur le marché, son seul défaut reste encore son prix. Surtout que si vous souhaitez une sacoche et une seconde batterie, il vous faudra débourser 300 euros de plus.

Vidéo de présentation du drone DJI Mavic Pro

Share.