Terrifiant : un drone d’autodéfense qui envoie des décharges de 80 000 Volts

0

Ce nouveau prototype pourrait être la meilleure arme défensive que vous puissiez avoir dans l’avenir. La combinaison d’un drone et d’un Taser…

En voyant cette vidéo, tous les maniaques de l’autodéfense vont certainement vouloir se mettre au bricolage. Car le CUPID (Chaotic Unmanned Personal Intercept Drone) offre un avantage unique. Les Taser existent déjà. Mais si, par exemple, un intrus s’introduit dans votre domicile, vous devez encore prendre le risque de vous approcher de celui-ci pour tenter de l’électrifier avec une arme défensive.

Avec un drone comme CUPID, vous pouvez rester enfermé dans un « bunker » et envoyer votre petite machine volante attaquer l’ennemi. Le petit multi-rotor est équipé d’un Taser (ou pistolet à impulsion électrique) qui est capable de décharger 80 000 volts sur une personne. Le volontaire que vous voyez sur la vidéo aurait plutôt eu du mal à se remettre du choc.

A très court terme, la commercialisation d’un tel dispositif pourrait encore être interdite. Pourtant, avec les progrès de la reconnaissance faciale, il pourrait même être envisagé de développer une machine qui agit de manière autonome en se basant sur des paramètres biométriques pour identifier un intrus. Mais pour le moment, en termes d’utilisation des drones, on est encore aux années 80.

A ma connaissance, c’est la première fois qu’on voit une telle utilisation des petits drones civils. Mais il faut savoir que ce n’est pas la première combinaison multi-rotor/arme que l’on a développé. L’année dernière, nous évoquions le projet Game of Drones, qui a développé un drone équipé d’un fusil de paint-ball.

En 2012, il y a également l’idée du drone Quadrotor de FPS Russia qui était équipé d’une mitraillette. Malheureusement (ou pas), la vidéo serait en vérité un fake qui a tout de même obtenue une portée virale incroyable, et qui a certainement inspiré beaucoup de personnes.

Share.