Drone et terrorisme : faudrait-il s’inquiéter ?

0

L’idée d’un attentat commis avec un drone (bon marché) est tout sauf une blague.

Il y quelques jours, nous évoquions l’incident qui a eu lieu durant la rencontre qui a opposé la Serbie à l’Albanie, pour la qualification pour l’Euro. Un drone s’était invité au-dessus du terrain. Celui-ci transportait un drapeau particulier qui, étant donné les antécédents historiques entre les deux pays, a causé une véritable émeute.

Bien entendu, tout ceci a été condamné et la FIFA va très certainement prendre des mesures. Mais outre cela, Michel Platini, qui préside l’UEFA, s’était demandé ce qui aurait pu se passer si ce drone avait transporté une bombe.

Et assez récemment, un autre drone s’est invité durant un match entre Machester City et Tottenham, au Royaume-Uni. Nous pourrions également rappeler la fois où un drone de loisir avait approché la chancelière allemande Angela Merkel de très près.

Tous ces incidents et bien d’autres nous conduisent à nous inquiéter sur ce qui pourrait arriver dans le cas où les terroristes se mettent à utiliser des drones pour commettre des attentats. Et d’ailleurs, les autorités semblent aussi conscientes de cela. Il y a quelques jours, un commissaire de police interrogé par l’AFP avait déclaré ceci : « Un drone, par nature, est extrêmement difficile à détecter. Et la plupart du temps, quand vous l’avez en visu, c’est déjà trop tard ».

Néanmoins, par principe, on dira qu’une technologie n’est ni bonne, ni mauvaise. Tout dépend de l’usage que l’on en fait. Mais il faudrait peut-être y réfléchir.

Share.