Est-ce un drone ou un hélicoptère ? Les deux mon capitaine

4

La start-up allemande e-volo a développé un hélicoptère léger à 18 rotors qui utilise de l’énergie électrique.

Le prototype a été baptisé Volocopter VC200. Il a récemment effectué son premier vol. On le place dans la catégorie « avion ultra-léger ». Ce drone-hélicoptère peut transporter deux personnes et supporte une charge totale de 450 kilogrammes. Il est contrôlé via un joystick et utilise l’énergie électrique. La révolution dans tout cela, c’est que le multirotor devrait être plus abordable. Ses commandes devraient être plus simples et l’énergie qu’il utilise est « verte » donc moins cher que les combustibles traditionnels.

La start-up e-volo a levé des fonds sur une plateforme de financement participatif allemande et aurait récolté 500 000 euros en 3 heures, puis a fini par atteindre le plafond de 1 million d’euros. De l’argent 100 % allemand. La majorité des contributions auraient varié de 250 euros à 2.500 euros. La compagnie compte faire un chiffre d’affaire de 2.2 millions d’euros dès 2016.

Actuellement, e-volo continue les tests et poursuit les démarches administratives. A priori, le Volocopter se pilote aussi facilement qu’un drone multirotor mais la start-up fait face à quelques barrières administratives. Une fois lancée, cette machine sera certainement présentée comme une alternative accessible à l’achat d’un véritable hélicoptère. Mais son propriétaire devra d’abord faire approuver son jardin en tant que « terrain d’aviation », ce qui requiert le respect de certains standards.

Avec une charge de 450 kilogrammes, le Volocopter sera capable de voler 20 minutes à une vitesse de 80 km/h. Pour résoudre ce problème d’autonomie, le constructeur pourrait envisager un modèle hybride. Le premier modèle commercial ne verra pas le jour avant 2016 et e-volo ne devrait produire que 10 exemplaires qui coûteront vers les 250 000 euros. Peut-on parler du Tesla de l’hélicoptère ?

Source : Wall Street Journal

Share.