Etats-Unis : une entreprise est autorisée à inspecter des lignes électriques avec des drones

0

L’organisme qui régule l’aviation civile aux Etats-Unis (FAA) vient d’autoriser la SDG&E à utiliser (ou plutôt tester) des drones commerciaux. La SDG&E ou San Diego Gas & Electric est une société qui fournit de l’énergie électrique et du gaz naturel à plus de 3 millions de personnes dans le Comté de San Diego.

Il faut savoir qu’aux USA (contrairement à la France), les vols commerciaux de drones ne sont pas encore autorisés. Du moment où un vol sort du cadre du loisir, l’opérateur peut être convoqué devant un tribunal.

En attendant la nouvelle régulation qui va y encadrer les vols commerciaux de drones, de nombreuses entreprises américaines se sentent frustrées et considèrent que ces restrictions sont des obstacles pour l’innovation.

Néanmoins, la FAA a le pouvoir d’autoriser quelques entreprises à faire voler des drones, à titre d’expérimentation. Et la San Diego Gas & Electric fait maintenant partie des rares entreprises à bénéficier de ce privilège.

En revanche, ces opérations ne se feront pas n’importe où. Le certificat délivré par la FAA à la SDG&E ne l’autorise à faire voler des drones que dans des zones bien délimitées. Les drones de l’entreprise seront notamment utilisés pour inspecter les conduites de gaz ainsi que les lignes électriques. Le certificat prévoit également une autorisation de faire voler des drones commerciaux sur un petit terrain pour former les pilotes.

Il y a quelques mois, Amazon dévoilait son programme de livraison d’articles par drone. Mais pour le moment, le spécialiste du e-commerce ne bénéficie pas encore des mêmes privilèges que la San Diego Gas & Electric. De ce fait, il ne peut encore tester ses drones de livraison qu’en intérieur, ce qui limite le développement de son projet. Aussi, le géant du web avait demandé à la FAA une exemption qui lui permettrait de réaliser des tests en extérieur.

En France, les vols commerciaux de drones sont déjà régulés. D’ailleurs, des entreprises en utilisent déjà pour inspecter des panneaux solaires, des lignes de transmission électrique ou même des pipelines de gaz. Pour les dronistes de loisir, les choses sont un peu plus compliquées.

(Source)

Share.