États-Unis : un boom du marché du drone d’ici 2021

0

Le nombre de drones pourrait exploser dans les cinq prochaines années aux États-Unis grâce à une règlementation favorable. Les drones ne sont pas seulement présents dans le marché des loisirs, ils ont aussi de nombreuses applications dans le domaine professionnel comme l’inspection de bâtiment, la cartographie, le cinéma, l’épandage agricole pour n’en citer que quelques-unes. La FAA ou « Federal Aviation Administration » qui règlemente le trafic aérien aux Etats-Unis a publié le mardi 21 mars des projections impressionnantes sur le marché du drone.

Une explosion de l’usage professionnel des drones aux Etats-Unis

L’administration américaine prévoit une augmentation significative dans le nombre de drones de loisirs aux États-Unis qui se serait élevé à 1,1 million d’unités fin 2016 et pourrait atteindre les 3,5 millions en 2021, soit une croissance de 26% par an les 5 prochaines années ! Les chiffres de l’administration sont des projections, ce qui signifie que le nombre d’appareils peut varier énormément en fonction de l’environnement du marché et de la demande. L’administration américaine estimerait qu’en 2021 ces chiffres s’approcheraient des 2,75 millions d’unités pour une estimation basse et atteindrait 4,5 millions pour une estimation haute.

Les engins destinés au monde professionnel pourraient accroître leur nombre de 42.000 (fin 2016) à 442.000 en 2021. Ils seront donc environ dix fois plus nombreux et leur nombre s’amplifierait de 50% chaque année pour les cinq prochaines années. Dans une projection basse, ce chiffre pourrait s’élever à 237.000 et pourrait atteindre 1,6 million avec un marché dynamique. Les pilotes professionnels certifiés seraient 20.000 et pourraient être 281.000 en 2021. On peut donc aisément parler d’explosion du jeune marché du drone professionnel. Les écarts entre les estimations s’expliqueraient principalement par une évolution très rapide des réglementations plus ou moins favorables, qui rendent difficiles des calculs plus précis.

Un environnement favorable à l’essor des drones

Les réglementations en vigueur depuis l’été dernier visent à favoriser l’essor des drones professionnels mais aussi celui des drones de loisirs. Les nouvelles dispositions allègent les règles pour les drones de moins de 25 kilos, pour lesquels il n’est plus nécessaire de demander une autorisation, ni de fournir un plan de vol.  Cela devrait permettre de dynamiser le secteur et de créer de nombreux emplois. Selon la Maison Blanche, le secteur pourrait créer jusqu’à 100.000 emplois d’ici 2025 et générer une croissance économique de 82 milliards de dollars.

La FAA  aurait aussi récemment accordé des autorisations spéciales à des firmes comme Walt Disney, Intel Corp, HBO ou Union Pacific Railroad. On ne sait pas encore comment les règles vont évoluer pour les activités de livraison que Google et Amazon voudraient développer. Plus près de chez nous, ces firmes pourraient bien un jour entrer en concurrence avec La Poste qui étudie un projet similaire avec le service de livraison DPD. Le groupe français avait réalisé une première livraison en décembre dernier. Dommage que la France ne suive pas la même tendance qu’aux Etats-Unis, comme nous en parlions il y a quelques jours avec les déboires de Parrot.

Share.