Fin de partie pour le drone Lily

0

L’affaire fait une nouvelle fois l’effet d’une bombe dans les milieux du financement participatif, car elle discrédite complétement les plateformes de Crowdfunding. Vous vous souvenez du drone Lily, le drone génial que tout le monde attendait ? N’attendez plus, il ne verra jamais le jour, les concepteurs ont mis la clé sous la porte…

Comme beaucoup de sites, nous avions évoqué le drone Lily avec un vrai enthousiasme, car ce drone était la promesse d’un grand succès. Pourtant aujourd’hui, il s’agit plutôt d’un grand fiasco. En 2015, la start-up Lily Robotics dévoilait un drone révolutionnaire, capable de suivre son utilisateur de façon autonome, afin de capturer des photos ou des vidéos de ses exploits en haute définition.

Le drone Lily ne verra jamais le jour

La vidéo promotionnelle et sa campagne de financement participatif avaient fait le buzz et tout semblait sourire à la start-up, qui paressait vivre une vraie success story. La société Lily Robotics avait réussi à obtenir 60.000 précommandes de son drone Lily, dont les prix oscillaient entre 499 et 999 dollars.

Un joli pactole de 34 millions de dollars, auxquels il faut ajouter les 15 millions de dollars d’investisseurs conscients du rapide succès du drone Lily auprès du grand public et qui souhaitaient faire partie de l’aventure. Pourtant, aujourd’hui la déception est grande pour toutes les personnes qui s’étaient investies autour de ce drone autonome, car la fameuse société Lily Robotics a mis la clé sous la porte, sans même jamais avoir produit un seul de ses appareils !

Du côté de chez Lily Robotics, on explique : « Nous avons essayé de sécuriser le financement pour débloquer nos chaînes de production et expédier nos premières commandes. Mais nous n’avons pas réussi ». Antoine Balaresque et Henry Bradlow, les fondateurs de la start-up ont simplement indiqué : « L’aventure touche à sa fin ».

Les contributeurs seront remboursés

L’entreprise assure que les précommandes seront remboursées, mais pour l’instant, les retours sont plutôt lents et il est de plus en plus évident, qu’à la fin les comptes n’y seront pas et que des « clients » ou des investisseurs y laisseront des plumes. Une plainte a d’ailleurs été déposée contre les fondateurs de la start-up pour publicité mensongère et pratique illégale, par la justice américaine.

Une bien mauvaise expérience qui devrait rester dans les esprits de beaucoup de personnes et une belle déception autour du drone Lily, qui avait pourtant une belle bouille !

Share.