Le français Parrot est boosté par les drones

0

Les derniers résultats trimestriels de Parrot montrent à quel point le drone civil grand public propulse l’entreprise.

Parrot fait désormais partie des entreprises les plus connues dans le monde et ceci principalement grâce à ses drones de loisir. Pourtant, rappelons qu’initialement elle était spécialisée dans les kits pour voiture.

Mais les derniers résultats trimestriels du français montrent à quel point celui-ci a été propulsé par les ventes de ses drones, mais aussi à quel point le marché de ces machines volantes (pour le loisir) est sur le point de décoller.

Durant ces trois derniers mois, Parrot a enregistré un chiffre d’affaire de 63,3 millions d’euros, ce qui correspond à une hausse de 15 % par rapport au chiffre de l’année précédente, pour la même période. Les ventes de drones, quant à elles, auraient connu une hausse de 130 % sur un an. On notera aussi que les ventes de drones représentent maintenant 44 % des ventes de Parrot, contre 22 % en 2013, pour la même période. Et par ailleurs, les produits grand public (comme l’AR Drone) ont représenté 87 % des ventes de « l’activité drones » de Parrot durant l’avant-dernier trimestre 2014.

Rappelons aussi qu’il y a quelques jours, le constructeur français a lancé le drone Bebop, plus évolué mais aussi plus cher, qui pourrait encore une fois faire un tabac au sein des dronistes amateurs, bien qu’un nouveau concurrent signé DJI soit déjà là.

(Source)

Share.