M6, France 2, France 5, quand la télévision française s’intéresse aux drones

2

Sacrés français ! Alors que notre merveilleux pays accuse un retard dramatique sur la fabrication et l’adoption des systèmes de surveillance militaire par drones (les USA possèdent déjà plus de 7000 drones en service, la France, aucun…), les chaînes de TV se sont toutes fendues de leur documentaire sur le sujet.

Petit problème : tous ces docus semblent avoir été réalisés par la même société de production, voire par les mêmes personnes, tant l’angle adopté et le type de narration se ressemblent à s’y méprendre. Au lieu de faire un tour d’horizon complet et objectif de la question en présentant les points positifs et les progrès que peuvent apporter les drones en matière de sécurité, d’observation, ou sur le plan humanitaire, les journalistes qui s’emparent du sujet ne parlent que d’une chose : l’impact  des drones de l’armée américaine sur l’ordre mondial. Seule M6 se distingue un peu en évoquant les usages privés, mais c’est pour dresser un tableau caricatural sur les drones au service des paparazzi…

En substance, tous ces reportages ne traitent que du choc de civilisations supposé que vont immanquablement provoquer les Predators et autres Reapers de l’armée américaine. On notera au passage que les US sont évidemment les méchants de l’affaire, comme d’habitude.

Bien sûr, il est hors de question de passer sous silence l’ensemble de ces problématiques nées avec l’émergence des drones militaires, et l’utilisation parfois abusive qui en est faite, et en cela ces reportages sont instructifs et édifiants, mais il est dommage d’oublier tous les autres aspects de la question en occultant purement et simplement l’ensemble des bienfaits que les drones peuvent apporter à nos sociétés.

Si vous voulez vous faire une idée, vous pouvez voir  le documentaire de France 5 sur Pluzz : http://pluzz.francetv.fr/videos/drones_tueurs_et_guerres_secretes.html. Concernant celui de France 2, diffusé le 2 mai dernier dans Envoyé Spécial, il semble déjà introuvable, ou en tout cas l’ergonomie des sites France 2 et Pluzz est tellement catastrophique pour les recherches dans les archives que j’ai renoncé à chercher, Peut-être aurez-vous plus de chance que moi, et dans ce cas merci d’indiquer les liens en commentaire 🙂 Quant à M6, c’est plus simple : chez l’ex-petite chaine qui montait, on a préféré rendre les archives d’émissions anciennes inaccessibles afin que ces dernières ne profitent à personne – même pas à leurs producteurs – et moisissent sur les étagères, ce qui est bien sûr infiniment plus intelligent..

Share.