Il est interpellé pour avoir abattu le drone de son voisin

2

Le drone était en train de photographier une maison à côté. Il ouvre le feu…

L’histoire se déroule dans le New Jersey, aux Etats-Unis. Un homme était en train de faire voler son drone et alors qu’il était en train de photographier la maison d’à côté, qui était en construction et qui appartiendrait à l’une de ses connaissances, il entend des coups de feu et perd le contrôle de sa machine.

Lorsqu’il retrouve son drone, il se rend compte que celui-ci est criblé de trous qui vraisemblablement ont été causés par des balles. Le pilote décide alors d’appeler la police. Une fois sur les lieux, celle-ci fait son investigation et conclut que c’est un certain Russell J. Percenti (qui n’est pas le propriétaire de la maison photographiée) qui a ouvert le feu sur le drone.

M. Percenti est arrêté et inculpé pour possession d’arme à des fins illicites et méfait criminel. Heureusement pour lui, il est rapidement libéré après avoir payé une caution.

La réaction était exagérée. Mais cela nous montre à quel point les gens peuvent être réticent vis-à-vis des drones civils, qui n’ont pourtant rien à avoir avec les drones militaires utilisés au Moyen-Orient. L’année dernière, une petite ville américaine avait même très sérieusement envisagé de créer une licence de chasse aux drones, pour que les habitants puissent abattre toutes petites machines volantes qui s’aventureraient sur son espace aérien. Mais l’idée n’a pas reçu suffisamment de voix lors du vote.

(Source)

Share.
  • Patou

    Rien qu’au titre on pouvait se douter du pays concerné…
    Les armes : la solution des tous les problèmes américains ?

    • Pierre

      Le problème de la violation de la vie privée se pose tout de même.
      Un drone vole devant mes fenêtres; si je ne peux pas l’abattre, il peut donc photographier l’intérieur et aider à la reconnaissance d’un cambriolage? La réglementation mondiale est en retard, on assistera surement à de nombreuses utilisations de drones civils à des fins illicites.