Ils élèvent des moutons et s’aident de petits drones

0

Des drones pour remplacer les chiens de berger ? Un jour peut-être, mais pas dans l’immédiat.

Si les usages des drones civils dans le secteur agricole sont déjà assez avancés (même en France), il faut savoir que ces petites machines volantes peuvent aussi être d’une grande utilité pour les éleveurs.

Et d’après un récent article du Wall Street Journal, ils seraient déjà assez nombreux, en Irlande, en Australie ou encore en Nouvelle Zélande, à s’aider de petits drones (parfois faits maison) pour compter, repérer ou même diriger les troupeaux.

Récemment, un éleveur irlandais, Paul Brennan, a même fait un petit buzz avec cette vidéo en time-lapse où il utilise un drone pour faire entrer (ou sortir) un troupeau de moutons dans un enclos.

L’auteur de cette seconde vidéo (elle date de 2012), Michael Thomson, a quant à lui été interviewé par le Wall Street Journal.

Michael est convaincu que le drone est le meilleur moyen de faire bouger un troupeau d’un millier de tête. Toujours d’après lui, la plupart des bêtes semblent respecter le drone et tous bougent lorsque la machine volante se trouve à un pied, parce que « les moutons sont naturellement effrayés lorsqu’ils pensent que quelque chose pourrait les attaquer ».

Alors, les drones vont-ils bientôt remplacer les cow-boys et les chiens de berger ? Pas vraiment. D’après un autre fermier interrogé par le WSJ, les drones peuvent être efficaces pour déplacer un troupeau d’un yard à un autre. Mais pour qu’il y ait une vraie percée, il faudrait que la machine puisse disposer d’au moins trois heures d’autonomie.

(Sources : 1 / 2 )

Share.