Intel s’ancre davantage sur le marché des drones avec Aero Ready to Fly

0

Si vous avez suivi l’actualité du Intel Developper Forum 2016, vous n’avez pas pu rater le drone mis au point par l’entreprise et qui sera destiné non pas aux particuliers, ni aux professionnels, mais aux développeurs ! Baptisé Aero Ready To Fly, ce drone est une immersion remarquée d’Intel dans l’univers des engins volants.

L’originalité du drone Aero Ready to Fly réside surtout dans le public qu’Intel vise. Il n’est en effet pas commun de dédier un drone à l’univers des développeurs. Il semble que l’entreprise voit plus loin que le simple marché du drone grand public et qu’elle espère de cette façon, disposer rapidement d’applications ou de nouveautés qui équiperont les drones de demain.

Intel dévoile le drone Aero Ready to Fly

Toutefois, Brian Krzanich, le PDG de l’entreprise a tenu à préciser que les bricoleurs pourront néanmoins profiter du drone Aero Ready to Fly, afin de ne pas totalement se couper des particuliers. Il a expliqué qu’il était possible de mettre au point son engin en faisant l’acquisition d’une structure volante, de la plateforme Aero Computeur Board et du Kit RealSense pour 548 €. De quoi satisfaire les amateurs de bricolage…

Techniquement, l’Aero Ready To Fly est équipé d’un processeur Atom. Normal direz-vous, pour un produit sortie tout droit des locaux d’Intel. Le drone disposera également d’une caméra RealSense, afin de détecter les objets, mais aussi pour élaborer de nouveaux itinéraires en temps réel, au moment de suivre son propriétaire. Intel souhaite que les développeurs puissent travailler cet aspect-là, ainsi que le Deep Learning.

RealSence et AirMap pour optimiser les vols autonomes sécurisés

D’ailleurs pour faire un petit aparté, durant la conférence, Intel a également évoqué un autre projet sur lequel il a investi, le drone Typhoon H de Yuneec qui est justement équipé de la caméra RealSence. Un dispositif capable d’interagir avec l’environnement au travers d’un scan et de l’analyse de ce qu’il capture via sa caméra vidéo.

Pour revenir au drone Aero Ready To Fly, Intel a indiqué qu’il intégrerait une technologie très attendue, le fameux AirMap. Cette application permet de fournir des informations en temps réel au drone, concernant la météo ou sa position géographique, afin de pouvoir faciliter la prise de décision au moment de faire atterrir ou de détourner le drone de son itinéraire. L’application dispose par exemple des zones interdites de survols, le drone pourrait donc éviter de voler là où il ne devrait pas. En revanche, on ne sait pas si le drone modifiera sa trajectoire de façon autonome ou si le pilote recevra une notification pour agir. Les autorités devraient cependant apprécier cette fonctionnalité.

Source

Source 2

Share.