La Federal Aviation Administration en passe d’autoriser les sociétés privées à utiliser des drones militaires aux Etats-Unis

0

Pour la première fois, la Federal Aviation Administration, l’agence gouvernementale chargée de la réglementation concernant l’aviation civile aux Etats-Unis, a certifié deux drones pour des usages civils. Cette accord ouvre la voie à de nouveaux usages commerciaux pour les drones, deux sociétés privées ont déjà formulées une demande d’autorisation de survol du territoire nord américain. Elles devraient être approuvées plus tard dans l’été. Jusqu’ici les usages non miliaires des drones étaient légalement réservées à la polices et aux autres agences gouvernementales.

Scan Eagle X200

Le premier drone certifié est le Scan Eagle X200, un drone de reconnaissance construit par Boeing et Insitu. Il est dérivé du drone civil Sea Scan, utilisé pour collecter des données météorologiques et pour repérer les bancs de poisson. C’est un drone portable, équipé d’un système de décollage par catapulte qui est déployé en Irak depuis 2004. Avec son autonomie de 20 heures et sa vitesse max de 120 km/h, il possède un rayon d’action de plus de 100 km. Il pèse 12 kg pour une envergure de 3 mètres et une longueur de 1,2m. Un premier projet, porté par une grande société spécialisée dans l’énergie, vise à voler au dessus de l’Alaska pour surveiller la fonte des glaces ou la migration des baleines.

AeroVironment RQ-20 Puma

Le second drone certifié est le RQ-20 Puma de la société californienne AeroVironment. Il se lance à la main et sa vitesse maximale est de 83 km/h pour une envergure de 2,8m et une longueur de 1,4m. Un projet porté par une société inconnu pour l’instant a pour objectif de surveiller la mer du Beaufort afin de recueillir des informations sur la faune et de prévenir en cas de marée noire.

(Source)

.

Share.