L’Afrique du Sud, un pays exportateur de drones

0

Cela fait des années que l’Afrique du Sud construit et exporte des drones de combat. Dans ce Pays, le marché est dominé par Denel Dynamics.

Si, auparavant, les société de défense sud-africaines ne faisaient que des UAVs non-armés, cela a changé, avec le développement, par Denel Dynamics, de drone Seeker 400, équipé de lance-missiles.

Ce drone de combat a créé un véritable buzz médiatique et, selon des sources non-officielles, le gouvernement sud-africain aurait approuvé l’exportation de ce type de drone. Parmi les acheteurs potentiels, il y a l’Arabie Saoudite qui s’est vu refusé l’achat de drones Predator, par les États-Unis.

Les drones constituent actuellement un marché très stratégique, sur le plan international. En effet, outre les usages civils (agriculture, surveillance, journalisme, science, etc.), ils facilitent, sur le plan militaire, certaines opérations comme la reconnaissance, le guidage, les assauts, ou la surveillance des frontières. Les Américains utilisent actuellement les drones pour attaquer les talibans et pour la surveillance des frontières maliennes.

Armés de missiles, les drones de combats peuvent être plus rapidement déployés que les avions de combats, pour attaquer des unités ou des bâtiments ennemis. Si auparavant, les américains utilisaient les drones pour la lutte contre le terrorisme, leurs ennemis pourraient bien y avoir également accès, rendant les combats plus équitables.

(source).

Share.