Ce drone ne fait pas le poids face aux Angry Birds [Vidéo]

3

Scène peu commune : un drone qui se fait encercler puis attaquer par des oiseaux en colère. La machine cède face à la nature.

Il y quelques mois, nous avions évoqué l’histoire du Robot Raven. Un chercheur avait développé un drone imitant la manière de voler des oiseaux et avait réussi son pari. Lors d’un essai, le prototype avait été attaqué par un faucon qui a probablement pris la machine volante pour un autre rapace.

Cette fois-ci, c’est un multi-rotors qui est attaqué par des oiseaux. Les volatiles se sont-ils sentis menacés où pensaient-ils pouvoir manger le drone ? En tous cas, comme vous allez le voir sur la vidéo ci-dessous, les oiseaux ont commencé à encercler la machine volante, puis se sont mis à l’attaquer d’en haut. Le drone a fini par s’écraser sur le sol. Sur la description de la vidéo, le propriétaire du drone suppose qu’il a dû contrarier les oiseaux, qui ont fini par piquer le connecteur de la batterie. Et ce serait cela qui serait à l’origine de la perte de contrôle et du crash du DJI Phantom de Buddhanz1.

Cette vidéo a buzzé quelques temps après qu’Amazon et deux autres compagnies postales de portée internationale ont laissé croire qu’ils envisageaient enfin de livrer des petits paquets avec des drones. Mais si les questions de sécurité et d’évitement de collisions sont certainement considérées lors des analyses de risques de ces grandes entreprises, ont-ils pensé aux oiseaux ? Des animaux qui, comme on peut le voir sur cette vidéo, peuvent considérer les drones comme des menaces – ou de la nourriture ? – à tout moment.

En tout cas, voici – peut-être – un obstacle de plus face aux projets de déploiement des drones de livraison. Il y a quelques jours également, un hacker avait présenté son drone chasseur de drone qui peut détourner un AR Drone. Avec plus de développement, celui-ci pourrait bien servir à détourner les futurs colis d’Amazon.

Mais outre les questions de sécurité du drone et de sa marchandise, viennent les problèmes écologiques et environnementaux. Pour la plupart des cas, les drones civils utilisent des énergies propres. Mais personne ne s’est jamais demandé ce qu’un usage massif des drones par les grandes entreprises pouvait causer à l’environnement. En tout cas, les drones sont déjà utilisés pour chasser – dans le sens repousser – des oies sauvages. Verra-t-on, plus tard, l’ouverture de « no-drone zone » ?

Share.
  • Nikysrc

    Ca sent le fake !

    « Cette vidéo a buzzé quelques temps après qu’Amazon et deux autres compagnies postales de portée internationale ont laissé croire qu’ils envisageaient enfin de livrer des petits paquets avec des drones. »

    Pourquoi ça coupe ? pas de raison…, Pourquoi a t’il coupé la chute et n’a montré que l’atterrissage à 50 cm du sol pour éviter de casser le drone ?

    Le drone arrive peu vite mais droit pas d’oiseaux autour à l’atterrissage, on voit l’ombre du drone mais pas des oiseaux.

    • pressecitron

      C’est vrai qu’on peut se poser la question au vu des images. Quand je fais voler mon Phantom par contre, les guêpes et autres insectes volants ne font pas un pli, je retrouve toujours des petits steacks tartares sur les hélices comme sur un pare-brise 🙂

      • Nikysrc

        C’est surtout les coupures que je trouve étonnantes