Le drone qui pourrait hacker les machines d’Amazon

1

Un hacker a développé un dispositif qui pourrait permettre de détourner des drones grâce à d’autres drones.

Livraison par drones. On évoque de plus en plus le concept et si l’on en croit tous ces médias, ce ne sera plus qu’une question de temps avant que votre pizza ne soit apportée par l’un de ces robots volants. Cette année a vu la présentation du Burrito Bomber, un drone livreur de nourriture mexicaine. Il y eu également le drone livreur de pizza présenté par la société Domino’s Pizza. Plus récemment, l’équivalent de Fedex sur place a développé un système de livraison de colis par drone, dans une province chinoise. Nous ne pourrions pas, non plus, oublier la start-up australienne qui veut livrer des bouquins, toujours avec des drones. Et l’actualité dont tout le monde parle en ce moment, c’est Amazon Prime Air. Oui, le spécialiste de la vente en ligne teste actuellement un système qui permettrait de livrer avec des drones.

Si de nombreuses personnes s’enthousiasment pour ces initiatives – qui ont le mérite d’être innovantes – on oublie parfois un détail : un drone peut être piraté. Même les drones utilisés par l’armée américaine peuvent être détournés. Alors, vous imaginez bien que les appareils moins développés utilisés dans le monde civil peuvent l’être aussi.

Tandis que la livraison par drone est encore à l’état de « prototype », le hacker Samy Kamkar a présenté un moyen qui permettrait d’utiliser les drones pour en pirater d’autres – celui d’Amazon par exemple – et en prendre le contrôle. Pour ce faire, il aurait utilisé un AR Drone sur lequel il a installé un nano-ordinateur Raspberry Pi, deux transmetteurs et une batterie. Le dispositif appelé SkyJack recherche les signaux radio à sa portée qui commandent les autres drones, les pirate (en utilisant Aircrack-ng) et permet ensuite au hacker de contrôler les appareils.

Cette actualité arrive quelques jours seulement après qu’Amazon ait révélé ses tests sur un service de livraison par drone. D’ailleurs, sur son blog, Samy Kamkar a publié : « Aujourd’hui, Amazon a annoncé qu’ils planifient d’utiliser des drones pour livrer des colis d’ici 5 ans. Cool ! A quel point ce sera fun de prendre le contrôle de drones transportant des colis d’Amazon… ». Imaginez surtout l’anarchie que cela pourrait produire.

Pour le moment, SkyJack ne peut encore détourner qu’un nombre restreint de drones et plus particulièrement des appareils construits par Parrot. Seules les adresses MAC appartenant à des drones construits par le français Parrot sont concernées. Mais les autres appareils qui utilisent le même système de communication pourraient également être ciblés.

(Source)

Share.
  • teuteu

    C’est tout simplement du vol !! Qu’attendent les autorités pour mettre ce pirate hors d’état de nuire ???