Le drone Zano, c’est déjà terminé !

0

Beaucoup de personnes avaient vraiment cru à la campagne de financement participatif menée sur KickStarter pour le drone Zano. La société Torquing Group Ltd qui n’avait besoin que de 125000 livres pour concevoir son drone avait atteint le chiffre record de 2,3 millions de livres.

Un goût amer pour les personnes ayant participé à la campagne sur KickStarter

Une vraie euphorie avait entouré le projet Zano, car pour beaucoup ce drone avait de nombreux arguments pour être une réelle réussite dans le secteur. Le drone Zano était par exemple très facilement transportable, il ne pesait que 55 grammes, était très compacte et pouvait voler jusqu’à 40 km/h. Un drone qui en plus, devait être commercialisé à moins de 200 euros.

Ce drone autonome devait suivre les amateurs de sports extrêmes ou les sportifs dans leurs efforts ou leurs exploits, afin de les filmer ou de prendre des selfies. A l’époque, il aurait fait figure de précurseur car aujourd’hui d’autres appareils de ce genre ont vu le jour. Pourtant, cette euphorie aura été de courte durée et risque d’être douloureuse pour toutes les personnes ayant fait un don durant cette campagne.

Torquing Group abandonne l’aventure du drone Zano

En effet, la société Torquing Group Ltd a décidé de jeter l’éponge. L’entreprise n’a pas été capable d’honorer toutes les commandes, les utilisateurs ayant reçu leur drone n’ont pas été satisfaits et ont laissé un grand nombre de plaintes pour des problèmes sur la qualité des vidéos, sur la stabilisation des images qui rendait les vidéos très désagréables à regarder et sur l’autonomie du drone. Beaucoup de clients très déçus par le drone Zano ont finalement essayé de se faire rembourser, mais en vain pour beaucoup.

Une communauté de personnes très fâchées par cette situation a même lancé une pétition estimant que l’entreprise avait menti et que Kickstarter avait permis à un produit non abouti de trouver d’énormes financements pour au final un bien maigre résultat. Le cas du drone Zano restera dans les mémoires de beaucoup de personnes faisant régulièrement des dons sur la plateforme de financement participatif.

Source

Share.