Le tunnel sous la manche sera surveillé par des drones

0

Malgré la présence de trois cents vigiles et de plus de 500 caméras, le site d’Eurotunnel est toujours la cible de tentatives d’intrusions de migrants cherchant à passer en Angleterre. Les équipes chargées de la protection du site disposent désormais de deux drones pour les épauler dans leurs missions.

Les deux drones en question sont loin d’être des jouets, il s’agit de drones élaborés par la société ECA et ces derniers sont normalement utilisés pour des opérations militaires, ces deux IT180 auront pour tâche de faciliter le travail des équipes au sol, en ayant une vision aérienne. Un bon moyen pour faire gagner du temps aux vigiles lors des interventions.

Deux drones IT180 viendront épauler la sécurité du site d’Eurotunnel

Pour Jacques Gounon, le PDG d’Eurotunnel ces deux drones ne seront pas de trop dans l’arsenal de moyens déployés pour lutter contre la pression migratoire. Il a indiqué : «la pression migratoire va augmenter avec l’été mais aussi suite au +Brexit+ car la frontière sera bientôt totalement étanche, du type +mur de Berlin+, ce qui pourrait pousser les migrants à être encore plus désespérés en tentant de passer coûte que coûte avant la mise en œuvre du +Brexit+».

Ces petits bijoux de technologie ont un coût relativement important, généralement ces modèles sont commercialisés autour de 50000 euros. Ils peuvent embarquer une charge utile de 5 kilos et disposent de capteurs thermiques, ce qui sera plutôt utile pour surveiller les 650 hectares du site. L’autonomie des drones IT180 est relativement importante, puisqu’ils peuvent voler entre 30 mn et 2 heures.

Le président d’Eurotunnel a déclaré : « Nous faisons un saut technologique en termes de surveillance et de gardiennage du site car ils pourront voler malgré le vent, les intempéries ou la nuit ». Cette décision intervient dans le cadre du vaste plan de sécurisation décidé par le gouvernement français et britannique.

Source

Share.