Les métiers du drone à inventer : des baptêmes de l’air virtuels en FPV

3

Les drones offrent des dizaines de possibilités, et de nombreuses professions, prestations, et activités s’organisent déjà autour de cette nouvelle technologie.

Dans cette nouvelle rubrique « Les métiers du drone à inventer », nous allons vous proposer de temps en temps, quand l’idée jaillira de nos cerveaux fumants ou qu’elle nous sera suggérée, une activité réalisable avec un multirotor, qui pourrait devenir un métier à plein temps pour une personne indépendante voire même une startup.

Aujourd’hui : pilote pour baptêmes de l’air virtuel en FPV (en immersion).

Le concept est simple : sur un salon ou un évènement (grand public ou professionnel, par exemple en attraction proposée par une marque), un pilote de drone aguerri, professionnel, homologué par la DGAC et muni de tous les agréments, diplômes et autorisations, tient un stand sur lequel il accueille le public.

Un confortable fauteuil est mis à la disposition des candidats au vol virtuel. Le candidat s’assoit, chausse des lunettes d’immersion FPV, et c’est parti. Le pilote fait décoller le drone et l’opérateur caméra embarquée gère les prises de vue. Le drone s’élève au-dessus de la manifestation dans un périmètre réservé sans public dessous, puis part dans les environs et suit un parcours programmé en way points par GPS. Le « passager » peut choisir entre plusieurs itinéraires avant le décollage. Le vol dure une dizaine de minutes et le passager s’envoie en l’air comme un oiseau en toute sécurité sans se lever de son fauteuil. Afin d’attirer d’autres voyageurs, la vidéo du vol en cours est retransmise en direct sur un grand écran sur le stand.

Imaginez ce que cela pourrait donner au-dessus de paysages fabuleux (ou vertigineux), que ce soit en pleine nature ou en milieu urbain. Une façon aussi, par exemple, pour les phobiques de l’avion, de se payer un survol du Grand Canyon ou du Trocadero sans risque et sans peur. Côté modèle économique, c’est simple : il suffit de trouver le bon tarif en fonction de la densité de clients potentiels et d’évènements à couvrir. J’ai peu de doutes sur le fait que cela pourrait être une activité très rentable pour une petite structure de 2 ou 3 personnes.

A ma connaissance cette activité n’existe pas encore, il y a donc des places à prendre… Chiche ?

Si vous aussi vous avez des idées, n’hésitez pas à nous en faire part, via cette page.

Share.