Microsoft travaille sur des drones aidant à lutter contre les épidémies

0

Microsoft veut partir à la chasse aux moustiques en drone pour lutter contre les épidémies

Les moustiques sont connus pour être responsables de la propagation de nombreuses maladies. Microsoft a donc eu l’idée de développer des drones autonomes qui s’attaqueront à ce petit insecte, afin de prévenir les épidémies. Le nom de ce programme est « project prémonition »

Project Prémonition : quand les drones partent en guerre contre les épidémies…

Le project prémonition n’est pas une idée lancée sur le web par la firme de Redmond. Microsoft a réellement dédié une équipe de chercheurs à cette tâche et un calendrier a d’ailleurs été fixé pour un déploiement début 2020. Pour gagner du temps, Microsoft ne développera pas ses propres drones, mais utilisera ceux disponibles sur le marché et les adaptera pour cette utilisation.

L’idée de départ de Microsoft est que le moustique est un vecteur très important de maladies infectieuses, dont certaines très graves. Mais cette force est aussi une faiblesse, car il est aussi un excellent indicateur des maladies de brousses, bien avant les premiers foyers de maladies dans des villages ou des villes. Les drones serviraient donc dans un premier temps à collecter un maximum de moustiques en permanence, afin de les étudier et de déceler d’éventuelles maladies, avant même les premiers cas humains.

Ethan Jackson, responsable du projet prémonition de Microsoft a déclaré: « Le moustique est l’insecte le plus dangereux de la planète car il est porteur d’énormément d’agents pathogènes. Ce que nous souhaitons faire est d’arriver à attraper les moustiques de manière efficace, à grande échelle et à un faible coût ».

Les moustiques deviennent un ennemi de Microsoft

Les drones donneraient un temps d’avance aux autorités pour contrer une épidémie

Ce temps d’avance offert par ces drones pourrait aider les médecins sur place à se préparer aux épidémies, ou à réaliser des campagnes de vaccinations dans les zones à risques. Les drones fourniraient les coordonnées GPS des zones de collectes des moustiques et il serait donc facile de constater la localisation de foyers de maladies dans la brousse, la vitesse de propagation, le taux d’insectes contaminés, etc.

La seconde étape de ce projet, serait de mettre au point des escadrilles de drones pour aller s’attaquer à de vastes zones sauvages, afin d’aller y faire diminuer la prolifération des moustiques, réduisant considérablement les possibilités de transmissions des maladies infectieuses à l’homme.

Cette nouvelle application des drones, montre une fois de plus l’importance de cette technologie qui a beaucoup à offrir à l’humanité et mériterait une attention moins fermée de la part des gouvernements sur leur utilisation.

Source

Share.