Nokia teste l’usage de drones pour inspecter les réseaux mobiles

0

Nokia, ou du moins la partie de l’entreprise qui n’a pas été rachetée par Microsoft, souhaite utiliser des drones dans l’avenir pour inspecter les réseaux dont il a la charge.

Et récemment, il a réalisé des tests en partenariat avec l’opérateur « du », aux Emirats Arabes Unis.

En substance, le drone a été utilisé pour mesurer des indicateurs de performances qui sont envoyés aux serveurs de Nokia et qui permettent ensuite de procéder à des ajustements. Ainsi, celui-ci évite quelques heures de marche et de route aux techniciens en survolant les zones normalement couvertes.

De plus, grâce à sa caméra embarquée, elle peut aussi être utilisée pour inspecter les tours, voir si il n’y a aucune anomalie, ce qui réduit le nombre d’interventions humaines sur celles-ci (sachant que c’est particulièrement dangereux et que parfois, les conditions météo ne les permettent pas de le faire).

Voici quelques images de la machine utilisée par Nokia.

Nokia drone 3 Nokia Drone 2 Nokia Drone

Après, il faut savoir qu’il ne s’agit encore que d’une démonstration de faisabilité. D’ailleurs, sur une zone très peuplé, l’opération pourrait s’avérer dangereuse voir illégale. Cependant, le Finlandais n’est pas le seul à utiliser des drones pour ce genre d’inspection. Comme l’explique un employé, « dans le secteur des télécommunications, certains opérateurs ont déjà embrassé l’utilisation de drones pour auditer les tours ».

En France, les drones sont par exemple déjà utilisés par EDRF pour inspecter les lignes hautes tensions. Des organisations comme l’Apave quant à elles effectuent des inspections sur des charpentes à l’aide de caméras de drones, ce qui revient parfois moins cher que d’emmener une nacelle sur les sites à inspecter. D’autres utilisent des drones équipés de capteurs thermiques afin de déceler les problèmes d’isolation sur les vieux bâtiments.

(Source)

Share.