Amérique du Nord : et si nous parlions de la chasse assistée par drone

1

De plus en plus d’officiels s’inquiètent des retombées de l’usage de drones pour traquer le gibier.

Y avez-vous déjà pensé ? Chasser un gibier en vous aidant d’un drone pourrait vous permettre de plus facilement repérer celui-ci. Si l’usage des drones dans le secteur agricole devient de plus en plus monnaie courante, c’est un peu moins le cas pour la chasse assistée par drone.

Aux Etats-Unis, il est plus facile de faire voler un drone (penser à l’aspect règlementaire) dans le cadre d’un loisir. De plus, comme partout dans le monde, les machines volantes coûtent de moins en moins cher. Aussi, en Amérique du Nord (USA et Canada), il serait de plus en plus courant de voir des chasseurs utiliser des drones pour traquer du gibier.

Le souci est que ces machines volantes sont susceptibles de donner un énorme avantage aux chasseurs, un avantage qui pourrait représenter une menace pour la vie sauvage. De ce fait, de nombreux états ou provinces du Canada et des Etats-Unis ont exprimé leurs inquiétudes tandis que d’autres ont pris des mesures proactives en interdisant cette nouvelles pratiques. C’est le cas du Manitoba, de l’Alaska et de l’Ontario. Ainsi, de nombreux chasseurs auraient déjà vu leurs licences retirées après avoir été vus en train de chasser à l’aide d’un UAV.

Pour rappel, l’agence américaine qui gère les parcs nationaux aux Etats-Unis a aussi d’ores et déjà interdit tout vol de drone (sauf des cas particuliers) dans les lieux qui sont sous sa juridiction.

(Source)

Share.
  • drixxx

    C’est évident que c’est un sacré avantage imaginons même pour les pêcheurs en mer qui pourraient voir les bancs de beaucoup plus loin… forcement ça va changer la donne. Manque plus qu’ils montent un gun dessus et …. j’vous laisse imaginer la suite…
    Mais je reste certain que c’est qu’un début…
    Prochain épisode… le drone chien de berger capable de regrouper un troupeau en un rien de temps … 🙂