Parrot dévoile deux minidrones en marge de l’IFA, le Mambo et le Swing

0

Le constructeur Parrot a profité de l’arrivée de L’IFA 2016 pour présenter ses deux nouveaux mini-drones, le Mambo et le Swing deux appareils qui promettent de séduire de nombreux acheteurs.

Parrot a fait le choix d’agrandir sa famille en dévoilant deux nouveaux drones très différents l’un de l’autre, l’un est un classique Quadricoptère, tandis que le second est plus proche des avions supersoniques.

Le drone Mambo aussi agile, qu’espiègle !

Drone Mambo de Parrot

Commençons par le mini-drone Mambo, ce dernier est donc un quadricoptère ne pesant que 63 grammes et assez proche de l’Airborne. L’engin fonctionne aussi bien en intérieur, qu’en extérieure et dispose d’une impressionnante manœuvrabilité. Petit plus de ce drone, qui lui donnera un charme, ce dernier est équipé d’une pince pour accrocher des messages. Il pourra même être équipé d’un lanceur de billes de quoi s’amuser en famille, en tirant sur des cibles ou en tentant d’attraper quelque chose…

Ce dernier embarque une caméra, un système de stabilisation vertical, un gyroscope trois axes et il propose également un accéléromètre. Le tout fonctionne grâce à une batterie de 550 mAh, offrant une autonomie d’environ 8 à 9 minutes de vol. Le Mambo sera vendu à 119 € par Parrot avec son Flypad.

Le drone Swing conviendra aux fans de vitesse

Drone Swing de Parrot

Le drone Swing est un tout autre type d’appareil, ce dernier est très différent dans sa conception puisqu’il dispose d’un système de décollage vertical et sa forme ferait presque penser à un vaisseau de Star Wars. Il s’agit d’un avion supersonique pouvant voler à 30 km/h, ce qui rend son pilotage un peu plus difficile que la normale, mais Parrot a pensé aux débutants en proposant un pilotage automatique.

La fiche technique du mini-drone Swing, c’est un peu un copier-coller du drone Swing, donc en relisant le paragraphe précédent, vous trouverez toutes les informations sur son autonomie ou la technologie embarquée. Parrot a toutefois placé une caméra à l’avant de ce drone, afin de pouvoir capturer toutes les acrobaties aériennes que ce dernier est capable de réaliser. Le Swing sera vendu à 139 euros (avec le Flypad et le controler)

Henri Seydoux, fondateur et Président-Directeur Général de Parrot a expliqué : « Un Minidrone, c’est le premier contact avec le pilotage de drones. C’est le plaisir de faire voler et évoluer un petit quadricoptère sans avoir de notion d’aéronautique ou de pilotage » ajoutant : « Nous enrichissons aujourd’hui notre gamme de Minidrones et proposons de nouvelles expériences, plus riches, plus intenses, voire surprenantes avec Swing, le premier minidrone avion qui décolle et atterrit à la verticale ».

Source

Share.