Projet Pelican: une opportunité de développement pour Cdiscount dans la livraison par drone

0

Cdiscount fait de la livraison par drone une de ses priorités pour le futur, l’enseigne de e-commerce souhaitant développer ce mode de transport pour plus de rapidité. Elle pourra s’appuyer sur les recherches issues du programme Pelican.

Le but de Cdiscount : rendre possible la livraison par drone de l’entrepôt à des points relais

La livraison par drone semble être une piste de plus en plus envisagée par des enseignes de commerce, même si elle reste encore aujourd’hui à l’état de fiction. C’est dans cette optique que Cdiscount, qui appartient au groupe Casino, étudie sa faisabilité technique, via le projet Pelican (pour Projet d’étude de livraison de colis aérien en Nouvelle-Aquitaine).

Par ce programme, Cdiscount veut rendre faisable la livraison par drone en centre-ville, de son entrepôt vers des points relais. Le but est alors de fabriquer un drone ayant la capacité d’amener des colis en ville pouvant peser jusqu’à 5 kg. L’engin se déplacerait de manière autonome, un responsable ayant la charge de surveiller la bonne trajectoire d’un ensemble de drones.

L’acceptabilité sociale des drones de livraison, un des objectifs du projet Pelican

Deux grandes conditions sont nécessaires au développement de ce drone pour les acteurs du projet Pelican : la sûreté de l’engin et le fait que celui-ci soit accepté socialement. Ainsi, pour les sociétés qui travaillent sur le projet (la société Air Marine et Thalès notamment) ce sont le fonctionnement de l’engin et sa sûreté sur lesquels ils doivent être particulièrement vigilants.

Ainsi, pour eux, il faudra tout faire pour limiter les risques de défaillance et contrer la possibilité de cyberattaques. De même, le projet Pelican a pour objectif d’enrayer les risques de collision avec d’autres appareils aériens.

La deuxième condition clé au développement de la livraison par drone est, selon Gilles Olichon, son acceptabilité sociale dans l’espace aérien: « on peut imaginer des fréquences élevées avec un atterrissage toutes les 1 ou deux minutes » concernant le trafic. Le premier drone « Cdiscount » devrait voir le jour en 2019. Reste à savoir si la réglementation évoluera pour permettre son utilisation.

Share.