Snapchat se diversifie en pariant sur les drones

0

Le réseau social Snapchat, semble vouloir diversifier son modèle économique. En effet, la messagerie éphémère mise à présent sur le drone, plus particulièrement le segment des appareils dédiés à la prise de selfies.

Snapchat démontre une volonté de se lancer sur le marché des drones à selfie

Snapchat se lance à l’heure actuelle dans la diversification de ses activités, plus particulièrement vers tout ce qui est lié aux objets connectés. La société d’Evan Spiegel mise ainsi sur le segment des drones à selfie.

C’est dans cette optique qu’elle avait racheté au mois de mai dernier la startup Ctrl Me Robotics, dédiée à la fabrication de drones pour le cinéma. Il semblerait que Snapchat veuille aujourd’hui racheter un autre fabricant de drones, en l’occurrence le chinois ZeroZero Robotics.

La société chinoise a d’ailleurs fait parler d’elle dernièrement, avec la présentation d’un nouveau quadricoptère, le Hover Camera Passport. Il s’agit d’un drone utilisé pour prendre des selfies et des vidéos. Il se caractérise par la prise de photo de très bonne qualité (13 mégapixels), toutefois à distance réduite, puisqu’il ne doit pas se situer à plus de 20 mètres du smartphone qui le guide.

Le drone à selfie, une diversification porteuse pour Snapchat ?

Ce drone ZeroZero Robotics possède aussi d’autres atouts : il peut ainsi filmer en 4K, il est léger et il est muni d’un système de reconnaissance faciale. Mais cela sera-t-il suffisant pour conquérir des parts de marché significatives dans ce secteur, très loin de ses bases ?

Dans un contexte où l’action Snapchat a considérablement chuté depuis son entrée en bourse, le pari apparaît risqué. De même, la concurrence s’annonce rude sur ce segment de marché déjà bien fourni, avec des drones particulièrement complets. C’est notamment le cas du Spark de DJI, du Breeze de Yuneec et du Dobby de PNJ.

Dans cette perspective, le futur drone de Snapchat, s’il veut se démarquer de la concurrence et trouver sa place, se doit d’être particulièrement innovant pour s’inscrire durablement dans le paysage du drone à selfie. La société mise ainsi sur l’intégration des fonctionnalités issues de son réseau social. Reste à savoir si cela sera suffisant, seul le temps nous le dira…

 

Share.