La SNCF va utiliser des drones pour surveiller ses lignes et prévenir les vols de câbles

0

La surveillance préventive par drone se généralise. Après la Deutsche Bahn (les chemins de fer allemands), c’est aujourd’hui la SNCF qui va s’équiper de drones pour surveiller ses lignes et dissuader les voleurs de câbles.

Trente millions d’euro, c’est ce que coûte chaque année le vol de câbles à la SNCF, sans compter les incessants retards et désagréments pour les voyageurs. La compagnie a donc décidé de réagir en mettant en place un quadrillage aérien de ses lignes les plus sensibles par des des drones.

Une initiative qui s’inscrit en fait dans un dispositif plus large de sécurisation, de surveillance et de sanction, qui utilisera aussi un système de traçabilité intégré dans les câbles comme une sorte « d’ADN » permettant de les retrouver et d’en identifier les voleurs.

Selon l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI), dans des propos rapportés par Le Parisien, les vols de câbles sont faciles à commettre : les voleurs déterrent les câbles le long des voies, ou bien pillent les entrepôts de la SNCF ou de RTE (Réseau de transport d’électricité). Un trafic qui peut se révéler juteux à l’heure où le cuivre se négocie sur les marchés entre 6000 et 7000 € la tonne. Depuis 2011, le réseau est surveillé par des hélicoptères de la gendarmerie.

Ah, et petit détail croustillant : savez-vous comment s’appelle le responsable de la Sûreté à la SNCF ? Stéphane Volant. On comprend mieux cette passion soudaine pour les drones 🙂

 

Share.