Un drone intercepté à proximité de l’hôpital de Nelson Mandela

0

L’une des premières affaires de drone-paparazzisme aurait-elle vu le jour vendredi ? Si l’on en croit FC Hammam, le propriétaire d’un imposant drone civil professionnel destiné à faire des prises de vue aériennes, ce n’est pas vraiment le cas.

Alors qu’il opérait son drone au-dessus de l’hôpital Mediclinic Heart Hospital où est soigné Nelson Mandela, FC Hammam a été appréhendé par les autorités et a dû subir un interrogatoire de plusieurs heures pour s’expliquer sur ses intentions. Selon ses propres déclarations à la sortie du commissariat, le droniste a expliqué qu’il n’avait nullement l’intention d’essayer de capturer des images de Nelson Mandela lui-même, mais plus simplement de filmer à la verticale la foule qui se presse au chevet de l’ancien héros de la lutte contre l’apartheid depuis que les annonces les plus alarmantes circulent sur son état de santé.

« J’ai pensé que cela ferait de belles images de filmer des prises de vues aériennes et de les proposer aux médias. J’y voyais une opportunité de business », a déclaré le caméraman, qui visiblement ne s’était pas trop posé de questions sur la législation en vigueur, une attitude qui s’explique peut-être par le fait sa société FC Hamman Films a déjà collaboré avec la police pour des prestations de prises de vues par drone pour des opérations de surveillance de dealers de drogue dans une banlieue de Johannesburg.

Après sa courte garde à vue, son drone lui a été restitué, mais pas l’appareil-photo embarqué dans ce dernier..

Share.