Un drone pour éradiquer les nids de guêpes et de frelons

0

Un drone pour détruire les nids de guêpes

La petite ville de Vire s’est fait remarquer pour avoir été le cœur d’un test de drone un peu particulier. La société Netto décor souhaite en effet utiliser des drones pour éradiquer des nids de guêpes ou de frelons.

La société Netto décor a décidé de réaliser des tests concernant la destruction de nids de guêpes grâce à des drones. Une technique que la société estime plus sécurisante pour les employés chargés de cette tâche et aussi plus précise pour injecter l’insecticide au cœur du nid.

Les drones s’attaquent désormais aux nids de frelons et de guêpes

La société spécialisée dans les drones Decidrone est venue présenter ses appareils à la société Netto Decor, qui s’est dite très intéressée par l’idée de se doter de drones pour s’attaquer aux nids de frelons asiatiques ou de guêpes qui prolifèrent dans nos contrées. Jusqu’à aujourd’hui les personnes chargées de la destruction de nids, le faisaient grâce à une longue perche.

L’appareil de la société Decidrone est doté de plusieurs bonbonnes d’insecticide et d’une mini perche pour percer le nid. La technique est réellement mieux sécurisée, extrêmement précise et aussi plus économique sur le long terme. L’appareil coute environ 12000 euros à l’achat, mais grâce à lui, l’entreprise Netto Décor pourra économiser la location d’une nacelle à chaque opération. La société Netto Décor avoue effectuer environ 300 destructions de nids par an, elle espère développer cette activité très rapidement en formant certains employés au pilotage de drone.

Le drone, l’avenir de la désinsectisation ?

D’après le journal Ouest France, Jean-Yves Bouvet le président de la société Netto-Décor affirmait: « À long terme, cet investissement peut nous permettre de limiter les coûts de nos interventions. Ça nous éviterait par exemple de louer une nacelle pour des nids situés à plus de 10 m de haut. »

Thierry Ortscheid, de chez Decidrone, explique : « Quand on attaque un nid avec une perche, on s’expose à des attaques d’insectes et on est moins efficace. L’intervention du drone est plus sécurisée et permet de percer la partie centrale du nid, où nichent les insectes. En deux vols de 5 à 6 minutes, on traite un nid. C’est un très bon moyen de limiter l’extension de ces insectes. ». Il est donc possible que ce genre de service se développe dans l’avenir et que les drones équipent toutes les sociétés spécialisées dans ce genre d’activités.

Source.

Share.