Un micro-drone qui peut se fixer sur les murs et les plafonds

0

Afin qu’il puisse s’adapter aux zones restreintes telles que l’intérieur d’un immeuble, un micro-drone a été conçu par des chercheurs pour qu’il puisse se fixer aux murs et aux plafonds.

Il s’agit d’un quadcopter doté d’un mécanisme un peu spécial qui lui permet de faire des « atterrissages » sur toute surface plane, qu’elle soit verticale, oblique ou qu’il s’agisse d’un plafond. Les chercheurs ont utilisé une matière adhésive sèche combinée à un système de tendons. Lorsque le micro-drone « atterrit » sur une surface plane, les adhésifs vont se coller à celle-ci. Les tendons ont pour rôle de créer un frottement suffisamment important entre l’adhésif et la surface. L’impact de l’atterrissage va également comprimer des ressorts qui vont avoir le même rôle que les tendons. L’énergie de la détente des ressorts pourra, par la suite, être utilisée pour propulser le drone au décollage. De ce fait, le drone ne nécessite aucune source d’énergie externe.

Outre l’espionnage, une telle technologie trouvera certainement d’autres applications aussi bien utiles. Il s’agit du résultat de travaux menés conjointement entre des laboratoires de Standford, l’Université du Maryland et le MIT. Certaines de ces institutions ont déjà menés des recherches similaires concernant les drones et la robotique. Il faut savoir que ces écoles ont partiellement été fondées par l’US Army Research Lab et la National Science Fondation.

La prochaine étape sera de développer l’appareil pour qu’il puisse se fixer aux surfaces rugueuses.

(source).

Share.