Un vol illégal de drone cause le déploiement de 1 200 soldats et d’avions de chasse

0

Un drone a causé le déploiement de toute une armada par l’armée chinoise, selon un procureur.

Au fur et à mesure que l’usage de drones dans le monde civil se vulgarise, les incidents se font de plus en plus nombreux. Aussi, il arrive maintenant assez fréquemment que des drones volent à proximité d’un aéroport, ce qui est interdit et potentiellement dangereux (sauf dans le cas d’un vol autorisé).

Ce type d’incident est déjà arrivé dans de nombreux pays. Mais lorsque cela arrive en Chine, la réaction de l’armée est… exceptionnelle.

En effet, d’après un article publié par The Guardian, un procureur aurait affirmé qu’en réponse à l’apparition d’un aéronef non-autorisé sur les radars à l’aéroport de Beijing, l’armée a déployé plus de plus de 1 200 personnels militaires, 123 véhicules, des avions de chasse et des hélicoptères. L’affaire peut sembler absurde mais pourtant, c’est ce serait relaté par un média d’Etat.

Bien entendu, l’aéronef en question était un drone et ses trois opérateurs ont été interpellés. Ceux-ci ont par ailleurs avoué qu’ils pilotaient la machine volante dans le cadre d’opérations de cartographie. Pour la défense de l’armée de l’Empire du Milieu, qui ne fait pas dans la demi-mesure, on précisera quand même que le drone en question faisait 2.3 mètres de long.

(Source)

Share.