Etats-Unis : des fleurs livrées par drone

0

Une société du Michigan a voulu lancer un programme de livraison de bouquets de fleurs par drone. Elle a vite été rappelé à l’ordre par la FAA, la DGAC américaine.

Il n’y a pas qu’en France que le phénomène « drone » devient incontrôlable. Aux Etats-Unis, une société qui propose des livraisons de fleurs a voulu s’aventurer dans la livraison par drone. Celle-ci a lancé un programme beta qui devait permettre aux inscrits de bénéficier d’un service de livraison  de bouquet par drone. Une petite vidéo a même été postée sur YouTube.

Mais comme on pouvait s’y attendre, le « Valentine’s Flower Delivery Express drone » a été rappelé à l’ordre par la FAA, l’équivalent de la DGAC/DRAC aux Etats-Unis. Dans son communiqué, la société qui a eu cette idée affirme qu’elle a été informée par la FAA que l’usage commercial des drones devait être étudié au cas par cas. En effet, les américains sont encore sur le point d’établir une régulation pour l’usage commercial de ces machines volantes.

De ce fait, le fleuriste devra continuer à exercer ses activités par voie terrestre. Néanmoins, son CEO a été ravi par le fait qu’il a pu réaliser que la technologie est déjà là. Aussi, lorsque la société aura le feu vert pour utiliser un drone, ils seront déjà prêts « pour les commandes à livrer, non pas par adresses, mais par coordonnées GPS. »

En attendant, on dirait bien que toutes initiatives locales de ce type sont immédiatement stoppées aux Etats-Unis. C’est par exemple ce qui est arrivé à la société Lakemaid, qui a voulu livrer de la bière avec un drone. La FAA les aurait tout simplement demandés de stopper, même si l’idée n’est pas mauvaise.

En revanche, il y a d’autres pays qui semblent plus ouverts à l’idée de livrer avec un drone. C’est le cas de l’Australie, de la Chine ou des Emirats Arabes Unis.

En tout cas, il semble maintenant nécessaire de repenser les régulations pour que celles-ci soient plus adaptées au contexte technologique.

(Source)

Share.