Dubai : des drones pour faire le job du facteur d’ici 2015

0

Lorsqu’il s’agit de technologie, Dubai est loin d’être en retard. Leur projet : faire faire le job d’un facteur par un drone.

En Europe et aux Etats-Unis, on parle beaucoup de livraison par drone. Amazon, UPS ou DHL imaginent déjà un futur où les clients se feront livrer par une machine volante.

C’est ainsi qu’Amazon avait présenté son projet Prime Air (qui consiste à livrer les colis des clients avec un drone), s’attirant les railleries de ses compétiteurs, dont Groupon et eBay.

Dans des pays comme l’Australie ou la Chine, cela semble être plus proche de la réalité. Mais cette fois-ci, ce sont les Emirats Arabes Unis qui font parler d’eux. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un usage commercial du drone mais plutôt d’une utilisation de ces machines volantes par les services publiques.

En effet, ils comptent utiliser des mini-drones pour livrer des documents comme les permis de conduire, un passeport ou une carte d’identité. Comment identifier les destinataires ? Ils envisageraient de placer des scanners d’empreintes digitales et des scanners d’iris sur les drones de livraison.

« Les Émirats arabes unis vont essayer de fournir ses services gouvernementaux grâce à des drones », a déclaré Mohammed al Gergawi, un responsable du ministère concerné, qui a ajouté qu’il s’agissait d’une première mondiale.

Ne doutons pas du fait que l’argent du pétrole permette de réaliser un tel projet. Il faut pourtant avouer que celui-ci n’est pas sans obstacles, étant donné les conditions climatiques quelques peu capricieuses qui règnent dans cette région du monde. A cela s’ajoute les questions de sécurité, surtout dans les zones urbaines et immensément peuplées.

(Source)

Share.