Etats-Unis : des écoles de journalisme qui apprennent à opérer des drones

0

Les drones pourraient bien devenir l’un des outils essentiels des journalistes de demain. C’est ce que pense Bill Allen, professeur de journalisme à l’Université du Missouri, qui apprend l’utilisation des drones à ses élèves.

Selon lui, si les drones sont utilisés intelligemment et de manière responsable, ils pourraient bien aider les journalistes à augmenter leurs performances dans la récolte d’informations. Ses étudiants apprennent à opérer des drones appelés « J-bots » (J pour journalism). Ils ne pèsent que quelques kilos et pourraient bien devenir des outils précieux  pour les reporters.

Le « J-bot » n’est pas plus grand qu’un ballon de basketball. Il est doté de petits moteurs qui font tourner des hélices. Il embarque une caméra pouvant enregistrer des images de haute qualité. Les étudiants s’en servent pour faire des reportages sur la conservation de la flore des prairies et sur d’autres sujets environnementaux.

Toutefois, ces petits drones pourront aussi être opérés par les journalistes pour photographier des scènes de crimes, des incendies ou encore des cataclysmes. Le drone permettra au reporter d’être présent là où il lui est impossible d’aller, pour des raisons de sécurité.

L’Université du Nebraska a déjà suivi celle du Missouri en intégrant un cours de « Drone Journalism » dans son programme.

.

Share.