Google pense à des drones qui pourraient sauver des vies

0

Urgence pixabay

Des brevets qui en disent long sur un possible nouveau projet de Google.

On associe souvent l’image d’un drone à sa caméra qui peut nous espionner, à ce bourdonnement assourdissant et parfois même à un instrument de mort, du fait que dans certaines armées, on préfère envoyer de grands drones sans pilotes pour abattre les ennemis. Pourtant, les choses sont très nuancées. Une technologie ne peut être ni bonne ni mauvaise. Ce sont les usages qui peuvent l’être. Un drone peut être utilisé pour tuer ou espionner, certes, mais il peut également être utilisé pour changer le monde ou sauver des vies. Et chez Google, on a visiblement ça en tête. En effet, la firme de Mountain View a récemment obtenu un brevet pour des modèles de drones qui, en substance, pourront sauver des personnes qui ont besoin de soins médicaux d’urgence sur place.

Imaginez qu’il y ait un accident de la route, qu’il y a des blessés et que l’ambulance n’arrivera que dans 20 minutes, des instants précieux qui pourraient faire la différence entre la vie et la mort. En attendant l’ambulance, un drone secouriste peut arriver plus tôt par voie aérienne, apporter des kits de premiers soins et grâce à des guides rapides ou une liaison avec du personnel médical, permettre à une personne sur place de faire les premiers gestes. Voilà un exemple de scénario où un drone comme celui qui a été imaginé par Google pourrait être d’une très grande utilité. Le drone pourrait transporter une bouée, un EpiPen, un kit de premiers soins ou encore un appareil d’électrocardiographie.

Après, si l’idée de Google vous dit quelque chose, c’est normal. En 2013, des inventeurs allemands avaient créé un drone équipé d’un défibrillateur qui pourrait être appelé si une personne fait une crise cardiaque dans la rue et qu’en attendant l’arrivée d’une ambulance, il pourrait avoir le temps de mourir (car chaque seconde compte).

Cependant, il n’est pas sûr que Google concrétise cette idée. Comme l’a expliqué un porte-parole de la firme de Mountain View, celle-ci fait beaucoup de recherches et obtient de nombreux brevets. Certaines idées se concrétisent tandis que d’autres non.

(Source)

Share.