Le DJI Phantom 2 homologué par la DGAC !

20

C’est la grosse news de ce début d’année pour tous les fans du DJI Phantom qui rêvent de se lancer dans la prise de vue aérienne à but professionnel, que ce soit pour en faire une activité complémentaire ou à plein temps : la société Flying Eye basée à Antibes vient d’ajouter à son catalogue un DJI Phantom 2 homologué par la DGAC.

Le quad

Celui-ci est vendu depuis le 3 janvier 2014 dans le cadre d’un pack clés en main (ou RTF : Ready To Fly), incluant le quad et diverses options. Il est classé en catégorie D (moins de 2kg). Le pack garanti 2 ans inclut les éléments suivants :

  • Le Phantom v2
  • Un contrôleur de vol DJI Naza v2
  • La télémétrie OSD (affichage % batterie, distance, altitude sur l’écran)
  • Une nacelle zenmuse 2 axes (tilt, roll) pour GoPro Hero3 et Hero3+
  • La radio-commande DJI
  • 2 packs de batterie 3s 5200mAh
  • Un transmetteur vidéo 25mW 5,8GHz
  • Une station de monitoring HD 7″
  • Un chargeur Lipo
  • 4 hélices de rechange
  • Le manuel d’utilisation
  • Le certificat de conformité au type
  • La tropicalisation

Le tout est proposé au prix de 1990.00 euros HT, ce qui n’est pas donné quand on sait qu’un DJI Phantom 2 sans nacelle coûte 589 € et 749 € avec sa nacelle stabilisée Zenmuse H3-2D pour Gopro 3. Mais bien sûr il faut compter dans ce prix les travaux et démarches d’homologation et divers éléments complémentaires, comme le monitor HD 7 pouces pour le retour vidéo FPV.

D’autre options sont disponibles. J’ai contacté Flying Eye pour obtenir un peu plus d’informations, et Grégoire Thomas, Directeur des ventes et cofondateur de la société m’a répondu de façon très détaillée. Concernant les options proposées, voici les tarifs :

– 4 hélices supplémentaires : 25 €
– 1 batterie supplémentaire : 125 €
– 1 chargeur secteur supplémentaire : 35 € (c’est là qu’on réalise qu’une batterie coûte beaucoup plus cher qu’un chargeur)
– 1 convertisseur allume-cigare pour chargeur : 50 €
– valise de transport sur mesure : 195 €

Le Quad Phantom V2 est homologué en série, chaque drone étant accompagné du certificat de conformité de type, immédiatement joignable au MAP.

La tropicalisation du Phantom consiste en une protection de l’électronique ainsi que des connectiques contre l’humidité. Le Phantom 2 que homologué a reçu un traitement spécial pour l’alléger au maximum : il pèse 1260 grammes avec la Gopro Hero3, ce qui lui offre près de 25 minutes d’autonomie par batterie.

Selon Flying Eye, le montage est professionnel, aucun fil ne dépasse, tout est monté à l’intérieur de la coque hormis l’émetteur vidéo. Chaque modèle est passé au banc de test avant la livraison, un process extrêmement important.

La formation

Concernant la formation, celle-ci n’est pas incluse et fait l’objet d’un devis séparé. Flying Eye recommande le forfait 3 journées pour les élèves destinés à voler sur le Phantom. Une formation préalable de 3 semaines sur simulateur à domicile est dispensée.

Il s’agit d’une formation individuelle en pilotage manuel, un principe de base dans l’aéronautique : savoir maîtriser l’aéronef sans assistance. Durant cet apprentissage, l’élève est seul avec l’instructeur afin d’optimiser sa progression. Le vol automatique est cependant également enseigné. Le coût de cette formation individuelle de 3 jours est de 2080€HT incluant le simulateur et la radio commande USB.

Share.
  • laurent

    25 minutes de vol ? Sur une seule batterie ou une batterie pour le vol et une seconde pour le reste (télémétrie, nacelle, etc.) ?
    Je ne dépasse pas les 12 minutes avec un F450-like avec du 5000 mAh 3S avec un poids total en vol de 1.2kg… 🙁

  • drixxx

    Super pour l’homologation je reste quand meme un peu dégouté par le prix des formations sur le marché.
    Pour ma part je pilote des drones depuis 2 ans et il n’existe aucune facon d’obtenir la DNC sans passer par une formation a 2000 euros pour les non debutant ?

    • pierrot

      helas ce coût de formation me freine bcp …

    • Halloffame

      Il serait bon de dire, qu’aucun texte ne précise qui est apte à délivrer un DNC, si on lit bien, même l’exploitant peut se délivrer un DNC… Abus quand tu nous tiens…

    • Fred

      Tu n’as absolument pas besoin de formation pour obtenir la DNC. C’est en effet à l’exploitant de se l’auto attribuer. Le tout tient sur une page et tu joins un petit plan de formation que tu as contruite ( stationnaires, translation….) Ne jamais payer pour avoir une DNC !

      • gatsov

        c vrai Fred, mais en cas d’accident si tu te l’a auto attribué la DNS tu risque plus à cause de ça, parce que tu a été lors de « ta formation » en même temps étudiant et formateur selon la logique et dans le cas contraire bah c une autre personne qui a jugé tes capacité

  • Antoine

    Pour moi le phantom ne peut pas être homologué par la DGAC ou bien il s’agit d’une fausse déclaration de flying eye, car le dji naza V2 ne remplit pas les critère du cylindre d’évolution de la dgac de 150m d’altitude et de 100m de rayon avec atterissage automatique en sortant de ce perimetre. Le controleur n’a pas ces fonctionnalités

    • Halloffame

      Il me paraît aussi impossible, car la localisation GPS et enregistrement des 20 dernières minutes n’est pas possible.

      • loicb

        C’est malheureux à dire, c’est souvent rageant, mais dans ce pays, que ce soit au niveau de l’état, des ordres de certaines professions, on créé des règles inapplicables, puis on offre des dérogations aux amis ou à ceux qui savent qui arroser…
        Monte la meme config que Flying Eye et tente de la faire homologuer…

        • f4alp

          Bonjour à toutes et tous

          je voudrais savoir qui empoche les +-1250euros de différence entre le dji et le » dji dgac »
          quant aux 400mw et même plus proposes par beaucoup de revendeurs concernant les émetteurs vidéos
          quoi dire
          ps « je ne suis copain avec aucun ministre , hélas mille fois hélas

          • pressecitron

            « je voudrais savoir qui empoche les +-1250euros de différence entre le dji et le » dji dgac »
            Ben c’est Flying Eye, c’est expliqué dans l’article, c’est le prix de leur presta de service pour fournir un Phantom en règle et homologué

          • loicb

            en revanche, si ça vous intéresse, FPV4EVER le commercialise aussi 100€ plus cher (dji homologué+paperasse)

          • loicb

            J’ai du mal à saisir si vous représentez la société flying eye ou non.
            Si c’est le cas, ne déformez pas mes propos, Ce que je dit, c’est que Naza M v2 et  » Dispositif de limitation d’altitude barométrique empêchant
            l’aéronef de dépasser l’altitude fixée par le scénario de vol (ex:
            limite à 50 m d’altitude en scénario S2 ). Étant précisé que ce
            dispositif doit fonctionner en cas de panne de transmission radio. » sont incompatible. Donc a priori il y a passe-droit. Sinon expliquez moi comment vous rentrez en conformité avec cet élément.

            Si vous ne représentez la société flying eye, ne déformez pas mes propos non plus.

            a 750€, il n’y a pas la télémétrie par exemple, remplir la paperasse prend également du temps, etc; Le prix est peut-etre totalement justifié. C’est pas le prix en soit qui me dérange

          • pressecitron

            Je ne représente pas Flying Eye, je suis l’éditeur de ce site et l’auteur de cet article (ma signature pressecitron provient de ce système de commentaire qui fait que je suis identifié sous le nom d’un autre de mes sites). Si vous voulez vraiment obtenir des renseignements détaillés, je vous invite à vous adresser directement à eux, les coordonnées sont dans l’article.

          • loicb

            je répondais à f4alp

          • pressecitron

            Ok, désolé 🙂

          • f4alp

            moi non plus je ne représente pas cette societe, je suis un couillon qui a achete tous le materiel dji, monte un quadri dans les normes moi non plus je n’ais de fil qui depassent
            j’ai l’enregistreur de vol enfin bref tous et de plus 30 années a piloter dans mon club rc
            réponse de la dgac pas d’homologation sans présenter l’examen théorique ulm
            alors que l’achat du dji a 1990 ht
            me donne droit a l’homologation
            lors de l’achat je rigole quand

          • loicb

            Pour pouvoir piloter votre drone hors de votre propriété ou piste de votre club, il vous faut effectivement le ppl, que ce soit avec le drone de Fllying Eye ou le votre.

          • Diggy Dah

            looooool j’avoue c’est un peu con

  • Moi

    Je me casse les dents depuis 2 mois avec la DGAC et je peux en effet affirmer que mon dossier a été rejeté car le drone peut sortir du cône d’évolution (mur et plafond virtuel)… Cette possibilité vient d’être effective avec la V2.00 du contrôleur (26 mars 2014). Il est donc impossible que Flying Eye ait obtenu une homologation… En théorie… Sans graisser la patte de quelqu’un !