Le drone Zipline livrera des médicaments au Rwanda dès cet été

0

Zipline. Ce nom ne vous dit sans doute rien, pourtant cette start-up américaine pourrait bien avoir trouvé une solution très efficace pour améliorer les conditions sanitaires de nombreux pays. Cette société propose un drone capable de livrer des médicaments.

Derrière le nom de Zipline se cachent de grands noms et de grandes ambitions. On retrouve notamment des investisseurs célèbres comme Google Ventures, Sequoia Partners et Paul Allen (co-fondateur de Microsoft). Le talent d’ingénieurs issus des meilleures sociétés de la Silicon Valley a également contribué à l’apparition du Zipline, le premier drone humanitaire.

Zipline : le premier drone humanitaire

A partir de cet été, le Zipline sera capable de livrer des médicaments ou du sang partout au Rwanda, en moins de 30 minutes. Une excellente façon de livrer les hôpitaux, mais surtout les petits dispensaires éparpillés dans tout le pays, qui ne disposent pas toujours du bon médicament au bon moment.

Le Rwanda reste un pays d’Afrique de l’Est où de nombreuses maladies continuent à faire des ravages comme la tuberculose, la malaria ou le Sida. Le gouvernement Rwandais a donc donné son feu vert pour que 15 drones Zipline puissent sillonner le ciel du pays, ces derniers sont perçus comme une bénédiction tombée du ciel, car ils répondent exactement aux besoins et aux contraintes du pays. L’entreprise espère réaliser entre 50 et 150 livraisons par jour, avec cette flotte de drones.

Ces drones humanitaires pourront servir à l’avenir dans d’autres pays pour lutter contre les épidémies. Le Zipline est un drone d’une dizaine de kilos, capable d’embarquer 1,3 kilo de médicaments ou de sang. Son autonomie est de 120 kilomètres, avec une excellente résistance lors de conditions météorologiques difficiles. Ce drone utilise le GPS et le réseau cellulaire du pays afin de pouvoir se déplacer précisément. Il faudra attendre cet été pour avoir les premiers retours de cette incroyable aventure qui devrait faire la « Une » de l’actualité !

Source

Source 2

Share.