Los Angeles : quand les drones de la police inquiètent

0

Los Angeles, Californie, le département de police de la ville a reçu deux drones Draganflyer X6. Pour le moment, ceux-ci ne sont pas encore entre les mains des policiers de LA. En effet, quelques démarches sont encore à entreprendre et des accords à obtenir, avant que la police de Los Angeles ne puisse les utiliser. Néanmoins, cette actualité a déjà éveillé quelques inquiétudes.

Notamment, l’ACCLU, une association à but non-lucrative qui se bat pour le respect des libertés civiles, soulève des questions liées à la vie privée des citoyens. Elle craint que les machines volantes soient utilisées pour effectuer des opérations de surveillance qui ne seraient pas faisables avec un hélicoptère.

L’ACCLU craint également que combinés à d’autres technologies telles que la reconnaissance faciale, ces drones (entre les mains de la police) ne soient des menaces pour la vie privée. De son côté, le département de police de Los Angeles a déjà affirmé que ces deux drones pourraient être utilisés dans des circonstances assez spéciales comme dans le cas d’une prise d’otages, par exemple.

Il est vrai que l’usage de drones par les forces de l’ordre peut inquiéter. Mais parfois, cela peut également sauver des vies, comme ce fut le cas au Canada, il y a quelques mois. En France, certaines unités de police ou de gendarmerie utilisent déjà des petits drones. Mais ils ne semblent pas très souvent déployés.

(Source)

Share.