Insolite: un drone permet à un prisonnier de s’évader de prison

0

Quand la réalité rejoint la fiction : un détenu particulièrement innovant est parvenu à s’enfuir de prison aux Etats-Unis grâce à une tenaille qui lui avait été délivrée par drone…

Un détenu ayant déjà réalisé une évasion aux Etats-Unis

Un détenu a fait beaucoup parler de lui dernièrement Etats-Unis, puisque après s’être fait livrer une tenaille par drone, il s’est servi de celle-ci pour découper le grillage et s’enfuir. Pour que le plan soit parfait, le prisonnier avait placé dans son lit un mannequin avec ses habits.

Cette évasion s’est déroulée en Caroline du Sud. Mais le détenu, âgé de 46 ans, n’en était pas à son premier coup d’essai. En effet, Jimmy Cosey qui a écopé d’une peine de prison à vie, ayant effectué un enlèvement en 2000, était déjà parvenu à s’évader en 2005.

Il était parvenu à ses fins en se dissimulant dans un conteneur de draps amené à l’extérieur de la prison. Mais cette évasion s’était révélée au final peu fructueuse, car Jimmy Cosey s’était assoupi durant le trajet, permettant aux surveillants pénitentiaires de le récupérer dès qu’il était arrivé à la blanchisserie.

Une tenaille livrée par drone

Pour cette seconde évasion, Jimmy Cosey a fait encore plus preuve d’originalité. Il s’est ainsi échappé en fin de journée et a pu parvenir à ses fins grâce à une livraison de drone, par l’intermédiaire duquel il a pu obtenu quatre téléphones portables, mais aussi une tenaille.

C’est cette tenaille qui lui a permis de découper les quatre grillages avant de pouvoir sortir de la prison. L’évasion s’est déroulée au moment où les autres prisonniers étaient partie prenante d’un concert de tambours. Pour parfaire son plan, Jimmy Cosey avait mis un mannequin dans son lit.

Cette évasion mûrement réfléchie n’a alors été détectée que le lendemain par les gardiens. Mais comme la première fois, l’évasion ne s’est pas révélée concluante, puisque le prisonnier a été retrouvé dans un hôtel au Texas, géolocalisé via ses mobiles. Échaudé par cette évasion originale, le directeur du centre pénitentiaire compte prohiber les concerts en plein air et envisage de mettre un filet anti-drone…

Share.