Parrot à la conquête du marché des drones civils

1

Nous avons déjà eu l’occasion de le dire ici à maintes reprises, les applications professionnelles de la technologie des drones vont impacter un grand nombre d’industries : de l’utilisation journalistique pour couvrir l’actualité à l’inspection d’infrastructures, en passant par des applications environnementales ou l’agriculture de précision, le potentiel semble virtuellement prometteur.

Comme l’indique le constructeur français Parrot, « Grâce à un coût d’exploitation peu élevé, des résultats rapides et précis et une bonne robustesse aux conditions météorologiques, les applications des drones civils professionnels peuvent s’étendre à de nombreux secteurs, comme la cartographie de sites de construction, de terrains naturels ou urbains, de mines et de carrières, l’inspection d’infrastructures de transport et de télécommunication ; la surveillance de sites industriels (usines, centrales nucléaires, pipelines…), la gestion de terres agricoles, élevages et protection de l’environnement (espèces protégées, migrations…), la photographie de projets immobiliers (construction, commercialisation), ou encore la protection civile et la gestion de crise (accident naturel ou industriel). »

C’est justement avec ce type d’applications en tête que Parrot étend aujourd’hui son activité vers les drones civils professionnels. Après avoir racheté en 2012 la société suisse SenseFly, Parrot développe le eBee, un drone civil professionnel ultraléger. La dernière solution proposée par senseFly, se compose d’un drone à voilure fixe de 670 grammes équipé d’un appareil photo haute définition (16 MP) et d’un autopilote propriétaire intégré, d’un logiciel intuitif de pilotage, de contrôle et d’analyse des vols (incluant la planification en 3D des vols et des vols à plusieurs drones), et dun logiciel professionnel de photogrammétrie traitant les images aériennes afin de produire des cartographies géo-localisées ultra précises en 2D ou en 3D.

Hyper-légers, d’une envergure de moins d’un mètre et avec une autonomie de 30 à 45 minutes selon le modèle, ce sont plus d’une soixantaine de drones civils professionnels senseFly qui sont fabriqués et vendus chaque mois, avec la cartographie de précision pour principal usage.

SenseFly utilise pour sa cartographie le logiciel Pix4D, un programme de cartographie aérienne numérique en 3D utilisant des algorithmes avancés de traitement de l’image permettant d’analyser et de combiner des milliers d’images aériennes afin de créer des cartes géo-référencées 2D, et de construire des modèles tridimensionnels de l’environnement photographié.

.

Share.
  • DESJEAN

    Bonjour

    j’ai un projet d’achat de drone à
    voilure fixe type aile; on parle beaucoup du ebee mais j’ai vu aussi les
    appareils de Lehmann Aviation qui ont l’air pas mal et qui semblent offrir les
    memes possibilités pour un prix beaucoup plus faible; est ce que quelqu’un
    connait? qu’en pensez vous?

    merci pour vos réponses